L'air utilisé comme composant de la navigation sur Internet

Par 29 juillet 2013 1 commentaire
air

Disney Research a mis au point un appareil qui génère des vortex d'air. Le but ? Améliorer l'interactivité des personnes avec les ordinateurs en recréant la sensation du toucher.

Au cours du cycle de conférences du Laval Virtual 2013, qui se tenait dans la ville de Laval, en Mayenne, un groupe de chercheurs avait démontré les effets de leur dispositif dénommé Aquatop Display. Leur appareil améliore l'interactivité homme-machine en utilisant un plan d'eau comme un écran. Dans un souci analogue d'améliorer le retour d'information des utilisateurs de caméras telle que la Kinect de Microsoft, des chercheurs du Disney Research, dont les locaux sont situés à Pittsburgh, en Pennsylvanie, ont créé un dispositif qui permet à l'utilisateur de ressentir la sensation du toucher lorsqu'il manipule sur ordinateur des interfaces ou des objets à distance. Et ce « retour » de la part de l'écran se fait par l'intermédiaire de l'air.

Résoudre le problème des sensations

L'appareil mis au point par les chercheurs est conçu de manière assez simple. Il s'agit d'un générateur d'air comprimé, une enceinte, qui va produire des anneaux d'air qui peuvent être rendus visibles par l'utilisation de la fumée, et qui vont se diriger droit dans la direction désirée – soit les mains de l'utilisateur de l'ordinateur. La taille du haut parleur qui génère le bruit et propulse l'air est variable, permettant ainsi de le miniaturiser ou de l'agrandir, et les vortex, choisis pour leur résilience dans le temps, peuvent être ressentis jusqu'à un mètre cinquante de distance. La taille du haut parleur influera alors, là aussi, sur la sensation ressentie ; les chercheurs ont jusqu'ici réussi à imiter la sensation du toucher d'un ballon ou le battement d'ailes de papillon.

Un procédé simple pour modifier la navigation sur Internet ?

Ce dispositif est assez simple à mettre en place et se branche directement sur l'ordinateur cible. Couplé aux caméras temps de vol, qui ont d'ores et déjà aujourd'hui différents champs d'application, qu'il s'agisse des jeux vidéo ou de la navigation sur Internet, cet appareil pourrait venir combler à terme un manque d'interactivité qui fait encore défaut aux caméras temps de vol ou encore à l'holographie. Et, puisqu'il est envisageable de réduire ou d'agrandir l'enceinte génératrice de l'anneau d'air, les chercheurs n'excluent pas une miniaturisation à venir sur des appareils réduits comme les smartphones et les tablettes.

Haut de page

1 Commentaire

C'est impressionnant comment le monde évolue ! Les débouchés font rêver, que cela soit pour les films, les jeux en ligne, on obtiendra bientôt le touché et l'odeur en direct en plus du son et de la vue !
Bonne journée,
Amélie :)

Soumis par Amélie :) (non vérifié) - le 31 juillet 2013 à 15h33

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas