Alcatel : chiffre d’affaires en chute mais perte d’exploitation en nette diminution

Par 29 avril 2003
Mots-clés : Smart city

Alcatel, l’un des premiers fabricants français de matériels de télécommunication, est parvenu à réduire ses pertes au premier trimestre 2003, mais au prix d’efforts conséquents. Le chiffre ...

Alcatel, l’un des premiers fabricants français de matériels de télécommunication, est parvenu à réduire ses pertes au premier trimestre 2003, mais au prix d’efforts conséquents. Le chiffre d’affaires (CA) du groupe a particulièrement souffert : il passe de 4 296 milliards d’euros au premier trimestre 2002 à 2 961 milliards d’euros pour le trimestre écoulé, soit une chute de plus de 31 % ! La perte d’exploitation est néanmoins divisée par plus de deux sur la même période, passant de 343 à 161 millions d’euros. Les analystes financiers n’avaient anticipé aucun de ces résultats, prévoyant un CA et une perte d’exploitation sur-évalués, atteignant respectivement 3 117 milliards d’euros et 224 millions d’euros. Alcatel explique la réduction de sa perte opérationnelle par une amélioration continue de la marge brute, qui passe de 25,2 % au premier trimestre 2002 à 29,7 % un an plus tard. Une réduction des coûts fixes de 30 % aurait également eu un impact non négligeable. Le secteur « communications fixes » suit les évolutions du groupe, avec un CA en baisse de 38 % par rapport à l’an dernier, à 1 317 milliards d’euros contre 2 132 milliards d’euros, et une perte opérationnelle qui passe de 271 millions d’euros à 105 millions d’euros. Le secteur « communications mobiles », avec un CA en baisse à 798 millions d’euros, obtient un léger profit de 15 millions d’euros. Dans un marché qui pourrait se révéler encore plus morose que prévu, Alcatel espère atteindre l’équilibre du résultat opérationnel pour l’ensemble de l’année 2003, ainsi que l’équilibre du résultat net avant goodwill et hors éléments exceptionnels, et une dette semblable à celle de l’exercice précédent. Au deuxième trimestre, le groupe espère voir les ventes enregistrées une croissance à un chiffre et les pertes opérationnelles poursuivre leur contraction. (Atelier groupe BNP Paribas – 29/04/03)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas