Alcatel et le CNRS constituent un pôle de R&D en optoélectronique.

Par 10 février 2000
Mots-clés : Digital Working, Europe

Ce pôle, situé dans le centre de recherche d'Alcatel à Marcoussis (Essonne), sera constitué, dans un premier temps, par les laboratoires d'optoélectronique du CNRS et d'Alcatel ainsi que ceux du GIE...

Ce pôle, situé dans le centre de recherche d'Alcatel à Marcoussis
(Essonne), sera constitué, dans un premier temps, par les laboratoires
d'optoélectronique du CNRS et d'Alcatel ainsi que ceux du GIE Opto+.
Pouvant accueillir toute structure de recherche en optoélectronique
relevant d'un organisme public ou privé, ce pôle constituera, au plan
international, un ensemble d'excellence poursuivant les objectifs suivants
: le renforcement des activités de recherche sur les procédés et les
technologies pour les composants optoélectroniques, le développement de
recherches fondamentales sur les nano-objets, l'identification de concepts
novateurs visant à développer les activités du pôle dans le domaine des
nanostructures, de leurs applications et des composants opto et
micro-électroniques et le transfert technologique vers le monde
industriel.
(Christine Weissrock - Atelier Paribas 10/02/2000)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas