Alcatel-Lucent augmente la puissance de transmission optique

Par 20 septembre 2007
Mots-clés : Digital Working, Europe

Le groupe annonce avoir établi un nouveau record de transmission optique en parvenant à faire circuler 12,8 Térabit/s sur plus de 2000 km. Deux autres innovations rapprochent également du 100 Gbit/s Ethernet...

Le groupe annonce avoir établi un nouveau record de transmission optique en parvenant à faire circuler 12,8 Térabit/s sur plus de 2000 km. Deux autres innovations rapprochent également du 100 Gbit/s Ethernet.
 
Alcatel-Lucent a réussi à transmettre 12,8 Térabit/s de données à travers une unique fibre optique, le tout sur une distance de 2550 km. Soit plus que le trajet en voiture entre Dunkerque et Athènes … Cette innovation, annoncée durant l'European Conference and Exhibition on Optical Communication (ECOC) à Berlin, constitue une sérieuse avancée dans la recherche pour le déploiement de réseaux Ethernet d'une vitesse de 100 Gbit/s. Elle devrait également permettre de développer de nouvelles applications comme le multiplexage en polarisation, la modulation optique à plusieurs niveaux ou la détection cohérente. Jusqu'à présent, aucune tentative de transmission de plus de 10 Térabit/s n'avait réussi à dépasser les 300 km (un peu plus qu'un Dunkerque-Paris). Ainsi, le dernier record du groupe, établi en mars 2007, atteignait une transmission de 25,6 Térabit/s, mais sur trois tronçons de 80 km chacun.
 
Des moyens de transmission économique en vue
 
Pour y parvenir, le groupe a dû moduler cent soixante canaux multiplexés en longueur d'onde (ou WDM, Wavelength Division Multiplexing) à 80 Gbit/s chacun. Et Alcatel-Lucent ne s'arrête pas là. Le fournisseur a également rendu compte de sa capacité à transmettre 8 Térabit/s de données en utilisant une modulation à 100 Gbit/s simple et rentable en terme de coûts. Cette méthode a en effet transmis quatre-vingt canaux modulés chacun à 100 Gbit/s. Ce, sur plus de 520 km. Selon Alcatel, ce système de modulation représente un nouveau moyen simple et économique de générer et transmettre une large bande à 100 Gbit/s par un canal de communication. 
 
Du 100 Gbit/s Ethernet pour les équipements de transport
 
Dernière réussite : la première transmission DWDM (Dense Wavelength Division Multiplexing, ou multiplexage en longueur d'onde, une technique qui permet de faire passer plusieurs ondes de longueur différente au sein d'une même fibre) hybride à 40 et 100 Gbit/s au sein du même système et sur différentes longueurs d'ondes. Cette expérience permet d'envisager l'évolution des équipements de transport DWDM vers le 100 Gbit/s Ethernet, "tout en utilisant un espacement de canal de 50 GHz préexistant", précise la société dans un communiqué. "Les résultats positifs de nos tests démontrent notre engagement à réaliser pour nos clients les systèmes à large bande les plus efficaces et performants", souligne Romano Valussi, président des activités optiques chez Alcatel-Lucent. "La mise en place d'un Ethernet 100 Gbit/s confirmera notre suprématie en matière de réseaux optiques et notre capacité à transformer le réseau IP".
Atelier groupe BNP Paribas

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas