Alcatel présente ses résultats financiers.

Par 31 octobre 2001

Alcatel a réalisé au 3ème trimestre 2001 un chiffre d’affaires de 5 613 millions d’euros, en baisse de 17,5 % par rapport aux ventes pro forma de 6 806 millions d’euros au 3ème trimestre 2000. L’Eur...

Alcatel a réalisé au 3ème trimestre 2001 un chiffre d’affaires de 5 613
millions d’euros, en baisse de 17,5 % par rapport aux ventes pro forma de
6 806 millions d’euros au 3ème trimestre 2000. L’Europe représente 50,6 %
du chiffre d’affaires, les Etats-Unis 17,6 %, l’Asie 15,5 % et le reste du
monde 16,3 %.
Le groupe a enregistré au cours du trimestre des pertes opérationnelles de
215 millions d’euros, contre un résultat pro forma de 579 millions d’euros
au 3ème trimestre 2000.
Le résultat net est une perte de 558 millions d’euros.
Pour les neuf premiers mois de l’année, Alcatel a réalisé un chiffre
d’affaires de 18 587 millions d’euros, en progression de 1,7 %. L’Europe
représente 49,1 % des ventes du groupe, les Etats-Unis 20 %, l’Asie 13,3 %
et le reste du monde 17,5 %.
Les pertes nettes s’élèvent à – 3 465 millions d’euros.
L’activité Réseaux a généré un chiffre d’affaires au 3ème trimestre de 2
490 millions d’euros, en baisse de 24 % par rapport au 3ème trimestre
2000. Les réseaux large bande continuent à réaliser de bonnes performances
en Europe, en Asie-Pacifique et dans une moindre mesure en Amérique
latine. Bien que les ventes de réseaux large bande soient en baisse aux
Etats-Unis, Alcatel demeure le leader mondial dans la technologie ADSL. La
société a livré au 3ème trimestre 1,524 million de lignes, contre 1,731
millions de ligne au 3ème trimestre 2000.
Les pertes opérationnelles s’élèvent à 104 millions d’euros, contre un
gain de 279 millions d’euros au 3ème trimestre 2000.
L’activité Optique a réalisé un chiffre d’affaires trimestriel de 1 777
millions d’euros, contre 1 747 millions d’euros au 3ème trimestre 2000. Le
résultat opérationnel s’élève à 29 millions d’euros, contre 202 millions
d’euros au 3ème trimestre 2000.
L’activité e-Business a généré un chiffre d’affaires de 732 millions
d’euros, en baisse de 29,2 % par rapport au 3ème trimestre 2000 (1 034
millions d’euros). Les ventes de terminaux mobiles GSM diminuent à nouveau
significativement d’une année sur l’autre, mais progressent sur une base
séquentielle, puisque le nombre de terminaux vendus sur le trimestre
s’élève à 1,9 million d’unités.
Le résultat opérationnel est une perte de 144 millions d’euros, contre un
profit de 2 millions d’euros au 3ème trimestre 2000.
L’activité Espace et Composants réalise un chiffre d’affaires de 793
millions d’euros, en baisse de 13,9 % par rapport à l’an passé. Les ventes
de systèmes de radiofréquences et les batteries industrielles et
spécialisées sont satisfaisantes. En revanche, les composants ont souffert
du ralentissement aux Etats-Unis. Malgré une baisse d’une année sur
l’autre, les ventes de satellites de télécommunications ont été soutenues.
Le résultat opérationnel s’établit à 35 millions d’euros, contre 61
millions d’euros au 3ème trimestre 2000.
(Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 31/10/2001)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas