Alcatel renonce à confier une partie de son informatique à CSC.

Par 30 avril 1999
Mots-clés : Digital Working, Europe

En admettant officiellement la renonciation à son projet d'externalisation de son réseau informatique distribué auprès de la société américaine Computer Sciences Corp (CSC), annoncée par 01 Inform...

En admettant officiellement la renonciation à son projet d'externalisation
de son réseau informatique distribué auprès de la société américaine
Computer Sciences Corp (CSC), annoncée par 01 Informatique, le groupe
Alcatel précise toutefois que cette décision ne concerne que la France,
sans préjuger de celles qui seront prises dans les autres pays européens
concernés.
Annoncé en octobre dernier, le principe de ce projet de sous-traitance
représentait sur cinq ans près de 2 milliards de F, soit l'un des plus
importants contrats "d'outsourcing" jamais conclu en France. Concernant
environ 600 personnes au niveau européen, dont 160 en France, ce projet
prévoyait l'exploitation d'un parc de 15 000 à 20 000 ordinateurs, à
l'exception de l'informatique centrale du groupe.
Selon un porte-parole d'Alcatel "les discussions ont été arrêtées car CSC
n'a pas pu répondre à notre cahier des charges en matière d'amélioration
du service et de réduction des coûts".
(Les Echos - Le Figaro - La Tribune - 30/04/1999)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas