Alcatel s’ouvre à la migration de la voix sur IP

Par 14 octobre 2003 1 commentaire
Mots-clés : Digital Working

Après que plusieurs fournisseurs d’accès mettent en avant de nouvelles offres de téléphonie sur IP, Alcatel mise de son côté sur un nouvel outil d’analyse dédié aux entreprises qui leur permet ...

Après que plusieurs fournisseurs d’accès mettent en avant de nouvelles offres de téléphonie sur IP, Alcatel mise de son côté sur un nouvel outil d’analyse dédié aux entreprises qui leur permet d’investir dans la technologie IP pour leur réseau de communication. Ce logiciel permet aux distributeurs d’Alcatel d’analyser gratuitement et de faire des recommandations à toutes les sociétés souhaitant réaliser ce type de migration.

Le logiciel d’Alcatel fournit des données concrètes permettant de faciliter la prise de décision lors de la migration vers des réseaux IP. Il permet ainsi de déterminer le moment idéal pour migrer vers cette nouvelle technologie, ainsi que l’étendue de cette migration. Ce logiciel analyse aussi la réduction des coûts dont peut bénéficier l’entreprise à court et moyen terme, ainsi que les ventes supplémentaires générées grâce à la technologie IP.

Des informations déterminantes, comme l’organisation de la société, le nombre de filiales et d’employés sur le terrain, ainsi que les coûts des services téléphoniques, sont collecté es au cours d’un entretien individuel. Lorsque les données sont saisies, plusieurs scenarii peuvent être élaborés pour le nouveau réseau voix : les communications voix et données doivent-elles être réunies sur un seul et même réseau IP ? La solution téléphonique traditionnelle doit-elle être maintenue au siège ? Quand peut-on s’attendre à un retour sur investissement ou encore à partir de combien de trimestres l’investissement sera-t-il rentable ?

Les paramètres pertinents peuvent être définis en quelques clics de souris. Les résultats fournis par le programme sont des données concrètes utilisées pour évaluer différentes possibilités. Les entreprises peuvent ainsi estimer les résultats de l’investissement.

(Atelier groupe BNP Paribas – 14/10/2003)

Haut de page

1 Commentaire

9 millions d'abonnés sur 1,2 milliards d'habitants, c'est peu, mais l'effort est louable...
Une connexion Intenet haut débit aujourd'hui coute 199 INR par mois, modem compris.. Pour nous, c'est peanuts, l'équivalent de 3,5 EUR par mois... mais le salaire d'un cadre est de 6000 INR par mois (102 EUR) et l'Inde connait actuellement une inflation de 6 à 8 % /an... Tout Indien ne pourra pas payer pour l'Internet perso à la maison. Il faut payer l'école pour les enfants, faire vivre les parents... Mais ils sont bosseurs et sont avides de consommation Hi-Tech, avec comme priorité la télé satellitaire. Ils sont conscients que les IT sont une porte d'espoir pour un mieux-vivre, mieux étudier, mieux se former, mieux vendre... Il faut se rendre compte qu'un point internet dans un village, c'est des milliers d'utilisateurs potentiels.. J'ai vu des coiffeurs-point internet, des épiceries-internet, des pharmacies-internet, des réparateurs de rickshaws-internet...
Allez trouver un accès haut-débit public en France dans un village de 300 habitants perdu à la campagne. En Inde, dans un village équivalent (qui sera peuplé de qques milliers ou dizaines de milliers de personnes), vous trouverez 5 ou 10 points d'accès ! Seul point noir : les coupures de courant électrique restent fréquentes...

Soumis par YAR (non vérifié) - le 12 mars 2007 à 20h58

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas