Alerte : Mydoom revient !

Par 18 février 2005
Mots-clés : Smart city

Il est de retour, dans une nouvelle version exclusive. Lui, c'est Mydoom-O. Il circule depuis la nuit dernière sur Internet et a été modifié justement pour éviter d'être détecté par les...

Il est de retour, dans une nouvelle version exclusive. Lui, c'est Mydoom-O. Il circule depuis la nuit dernière sur Internet et a été modifié justement pour éviter d'être détecté par les antivirus. Particulièrement ingénieux, Mydoom-O fouille les disques durs des ordinateurs qu'il a infectés , à la recherche d'adresses électroniques pour se propage.

Il est également capable d'utiliser les noms de domaine de ces adresses récoltées pour en découvrir de nouvelles via les moteurs de recherche . " S'il découvre par exemple l'adresse mickey.mouse@disney.com sur un PC, il lance une recherche sur Google et découvrira peut-être également celles de Donald et de Bambi !", explique Sophos. Google n'est pas le seul moteur utilisé pour récupérer des adresses : Yahoo, Lycos et Altavista sont également concernés.

En juillet 2004, c'est toutefois Google qui avait fait les frais de la version originale de MyDoom-O. Celui-ci avait brièvement bloqué le fonctionnement du célèbre moteur de recherche, rendant le site inaccessible à de nombreux internautes pendant que le ver tentait d'y récolter des adresses e-mail. Cette fois, il n'est pas évident que Mydoom s'en prenne à Google. Ce qui est certain, en revanche, c'est que les internautes doivent être particulièrement vigilants et ne pas ouvrir les pièces jointes reçues de destinataires inconnus.

(Atelier groupe BNP Paribas - 18/02/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas