Alerte : Nouvelles failles Microsoft

Par 16 juillet 2004
Mots-clés : Smart city, Europe

Microsoft a annoncé la détection de nouvelles failles de sécurité critiques dans son système d’exploitation Windows, son navigateur Internet Explorer et son logiciel de messagerie Outlook...

Microsoft a annoncé la détection de nouvelles failles de sécurité critiques dans son système d’exploitation Windows, son navigateur Internet Explorer et son logiciel de messagerie Outlook Express. Celles-ci pourraient éventuellement être exploitées par de futures attaques virales via Internet, et il est donc vivement recommandé aux utilisateurs de mettre à jour leurs systèmes avant que ces failles ne soient mises à profit à mauvais escient. Les failles sur les systèmes de Microsoft se multiplient, et comme le précise Annie Gay, directeur général de Sophos France, « le délai qui sépare l’annonce de la découverte d’une faille de sécurité par Microsoft et l’arrivée d’un ver exploitant cette faille se réduit fortement. Ainsi, avec le récent ver Sasser, ce délai n’a été que de dix-huit jours ! »Microsoft a communiqué les détails relatifs à ces points faibles et a rendu disponibles sur son site Web les mises à jour destinées à régler le problème. Les utilisateurs individuels de Windows ont pour leur part la possibilité de se connecter au site de Windows Update afin de détecter ces vulnérabilités dans leur propre système.Microsoft a publié 7 patchs, pour corriger autant de failles. Deux d’entre elles sont jugées critiques, quatre sont qualifiées d’importantes et une de modérée. En revanche, la firme de Redmond n’a publié aucun correctif visant à protéger les utilisateurs du virus Scob. Avec ces nouvelles failles, le moins que l’on puisse dire est que Microsoft ne s’offre vraiment pas une bonne publicité. Déjà, son navigateur commence à souffrir d’une mauvaise réputation : Internet Explorer perd de plus en plus d’utilisateurs. D'après l'institut WebSideStory, habitué à observer le marché des navigateurs web depuis plusieurs années, la part de marché d'Internet Explorer était de 94,73% au début du mois de juillet, contre 95,73% début juin. Un petit point de moins, qui comme le rappelle WebSideStory est tout sauf négligeable. Il serait même le signe d’une « tendance lourde ».(Atelier groupe BNP Paribas – 16/07/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas