Algorithme de rétention, logiciel d'expulsion

Par 27 mai 2009
Mots-clés : Amérique du Nord, Europe

Le monde médiatique a bruissé de l'expérimentation faite récemment par Google. Il s'agissait de prédire la probabilité de démission de ses salariés. Comme c'est de l'analyse prédictive, il s'agit de trouver une trame commune aux salariés au bord du départ en analysant l'historique de tous les employés. Puis de modéliser cette trame dans un algorithme. Haaa, "Born is U.S.A., come back home to the refinery, hiring man says "Son if it was up to me".

Dans le même temps, je suis tombé sur une autre nouvelle, pleine d'entrain, de passion. Normal, c'est l'âme slave, dirons je ne sais pas qui mais on finira bien par trouver. Oui l'éditeur Refog vient de lancer son Refog Employee Monitor. Niché dans la charmante ville de PSKOV, en Russie, Refog s'enorgueillit de son outil software only. REM est en effet indétectable, innamovible, archive les applications utilisées, les sites visitées, les conversation tchatées sur des messageries instantannées et capture même de temps à autre l'écran du surveillé. En cas de problème, zou, dehors. Haaa, "back in USSR, you don't know how lucky you are, boy".

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas