Alliance Alcatel et Nokia : la convergence fixe/mobile poursuit son ascension

Par 25 septembre 2006
Mots-clés : Digital Working

Nokia et Alcatel viennent de conclure un accord qui permettra d'intégrer au système de communication IP d'Alcatel, l'OmniPCX Enterprise, la solution "Intellisync Call connect"...

Nokia et Alcatel viennent de conclure un accord qui permettra d'intégrer au système de communication IP d'Alcatel, l'OmniPCX Enterprise, la solution "Intellisync Call connect" de Nokia. Cette association marque un pas important vers la convergence fixe / mobile aux entreprises.
 
Désormais, les utilisateurs de terminaux mobiles Eseries de Nokia pourront accéder, de leur portable, aux fonctionnalités de téléphonie fixe comme le choix du numéro professionnel unique, la possibilité de tenir des conférences téléphoniques ou la numérotation à partir du nom. Seule modalité : installer le module Nokia sur n'importe quel site OmniPCX.

Les Nokia Eseries accueilleront les fonctionnalités de téléphonie fixe IP d'Alcatel
 
Pour Jean-Christophe Giroux, président d'Alcatel solutions d'entreprise, "avec un téléphone mobile adapté aux usages professionnels, les employés ont la liberté de travailler à l'endroit où cela est le plus productif".
 
Outre la mobilité, cette installation est aussi synonyme de rentabilité. Car l'infrastructure IP, qui permet de profiter des capacités de routage à moindre frais, annonce une réduction significative du coût des appels. Il sera même possible aux entreprises, grâce au suivi des coûts de communication, de repérer les éléments les plus onéreux dans l'installation téléphonique et de les réduire grâce à une architecture adéquate.
 
Nokia, qui utilise pour le moment l'infrastructure Private Business Exchange pour se connecter, devrait prochainement s'adapter aux réseaux mobiles et WiFi et supportera les terminaux "dual mode".
 
La solution, commercialisée par les revendeurs des deux firmes, sera disponible à partir du quatrième trimestre 2006. Côté prix, seuls les tarifs des terminaux sont connus, et vont de 299 euros pour le Nokia E50 à 749 euros pour le 9500 avec MMC de 128 Mo.
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 25/09/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas