Alliance autour de l'efficacité énergétique

Par 23 juillet 2007
Mots-clés : Smart city, Europe

Suite au développement d'un nouveau type de chip select à faible consommation d'électricité, l'ETH Zurich et l'allemand Yello Strom GmbH se sont rapprochés pour promouvoir un nouveau standard électrique mondial...

Suite au développement d'un nouveau type de chip select à faible consommation d'électricité, l'ETH Zurich et l'allemand Yello Strom GmbH se sont rapprochés pour promouvoir un nouveau standard électrique mondial. 

L'ETH Zurich s'est entouré d'un acteur du secteur de l'énergie pour lancer digitalSTROM, une initiative qui vise à promouvoir l'efficacité énergétique des appareils et réseaux électriques. L'objectif affiché est ambitieux: établir un nouveau standard électrique mondial en phase avec les impératifs planétaires de réduction de consommation énergétique. "Dans un premier temps, nous souhaitons fédérer les fabricants d'appareils autour de cette cause", a signalé un professeur de l'ETH Zurich. Les initiateurs du projet souhaitent notamment s'appuyer sur une nouvelle technologie dSID Chip pour généraliser l'utilisation d'appareils à faible consommation électrique.

Généraliser l'efficacité énergétique

En effet, "l'interrupteur" (chip select) fraîchement développé par cette université suisse permettrait à un appareil de se maintenir en veille pour une consommation électrique de 0.3 Watt seulement. Une puissance équivalant à un dixième de la consommation d'un chargeur pour téléphone mobile n'étant pas en charge. Ainsi, l'économie d'énergie pourrait être considérable sachant que l'ETH Zurich estime que les appareils en veille seraient à l'origine de près de 10% de la consommation électrique journalière. Et en plus d'être peu gourmand en énergie, ce composant électrique à haut voltage est miniaturisé. Sa taille de quatre millimètres sur six permettrait donc une production à grande échelle et une transposition de cette technologie aux réseaux et appareils électriques actuels.

Des applications de tous les jours

Les applications de ce composant électrique dit "intelligent" se profilent déjà. Il rendrait possible le contrôle de toutes les sources de lumière d'une maison, permettrait de simplifier la gestion de l'installation électrique d'un bâtiment et, dans une optique sécuritaire, pourrait activer automatiquement les lumières en l'absence des occupants. Cette technologie semble par ailleurs applicable à des domaines tels que l'industrie mobile par exemple. La commercialisation de ce nouveau composant pourrait se faire d'ici 2009 selon le fournisseur d'électricité allemand Yello Strom GmbH qui a rejoint l'initiative digitalSTROM. 

A ce sujet lire aussi :

Le label Energy Star s'impose en Europe (18/07/2007)
Energy Efficiency Services: la solution d'EMC pour optimiser la consommation d'énergie (12/12/2006)

(Atelier groupe BNP Paribas – 23/07/2007)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas