Allié de MCI et de BT, Telefonica va devoir choisir. Bien que son

Par 13 novembre 1997

président, Juan Villalonga n'ait pas encore réagi publiquement à l'annonce de la fusion entre WorldCom et MCI, selon les analystes "Telefonica devra sans doute revoir sa stratégie d'alliance, mais, ...

président, Juan Villalonga n'ait pas encore réagi publiquement à l'annonce
de la fusion entre WorldCom et MCI, selon les analystes "Telefonica devra
sans doute revoir sa stratégie d'alliance, mais, compte tenu de sa
position de force en Espagne et en Amérique latine, il ne manquera
certainement pas de prétendants". Sur les neuf premiers mois de
l'exercice, Telefonica enregistre un chiffre d'affaires de 70, 8 milliards
de F (+ 18,8 %) et un bénéfice net de 5,9 milliards (+ 17,9 %). Sa filiale
internationale Tisa, particulièrement bien implantée en Amérique latine,
représente 11,1 millions de lignes téléphopniques, 1,7 million de clients
en téléphonie mobile et 1,5 million d'abonnés au câble, soit 15 % environ
du chiffre d'affaires et du bénéfice net du groupe consolidé. Selon Bert
Roberts, le président de MCI "Telefonica demeure un partenaire important
pour nos projets en Amérique latine".
(Les Echos - L'Agefi - 13/11/1997)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas