AltaVista condamne le blocage de la recherche sur Internet

Par 13 septembre 2002
Mots-clés : Smart city, Asie-Pacifique

La société AltaVista, spécialisée dans les outils et services de recherche sur Internet, détenue majoritairement par GMGI Inc, répond au blocage annoncé de l’accès à son puissant moteur...

La société AltaVista, spécialisée dans les outils et services de recherche sur Internet, détenue majoritairement par GMGI Inc, répond au blocage annoncé de l’accès à son puissant moteur de recherche. Jim Barnett, président et CEO d’AltaVista, déclare « nous avons été fort inquiets d’apprendre qu’AltaVista.com et AltaVista.co.uk étaient inaccessibles en Chine, et nous sommes entrés en contact avec le gouvernement chinois dans le but de déterminer pouquoi la population chinoise n’est plus en mesure d’accéder à notre service ».La société avait travaillé sur des solutions alternatives afin de satisfaire ses utilisateurs chinois en leur proposant des URL supplémentaires, non présentes dans AltaVista.com, y compris dans http://www.raging.com. D’autres sites d’AltaVista dans d’autres pays, comme altavista.ca, altavista.ie et altavista.de sont toujours accessibles en Chine et grâce à l’outil de traduction Babel Fish, les utilisateurs en Chine peuvent accéder à des sites en chinois et traduire une information de l’anglais vers le chinois.(Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 13/09/2002)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas