Altitude Telecom se lance dans le marché « WiMax »

Par 11 décembre 2003
Mots-clés : Smart city

Bien implanté en Normandie, l'opérateur alternatif Altitude Telecom obtient une licence nationale 3,5 Ghz, qui va lui permettre de s'ouvrir au marché du « WiMAX ». L'association WiMAX (World ...

Bien implanté en Normandie, l’opérateur alternatif Altitude Telecom obtient une licence nationale 3,5 Ghz, qui va lui permettre de s’ouvrir au marché du « WiMAX ». L’association WiMAX (World Interoperability for Microwave Acces) vise à assurer la promotion de l’interopérabilité entre les équipements fonctionnant sous la norme 802.16.

Concrètement, les performances techniques associées au WiMAX permettent de le comparer aux débits du SDSL, avec une qualité de service supérieure. Les applications immédiates vont de l’accès Internet haut débit, des solutions de réseaux privés virtuels IP, au Wi-Fi (le Wi-Fi correspondant aux accès LAN). A l’avenir, les connexions sont attendues jusqu’à 50 Km pour un débit théorique de 70 Mbit/s par station de base. Ainsi, l’utilisateur sera en droit d’espérer un débit de 10Mbit/s à 8Km non ligne de vue, en 2010.

Confirmant sa croyance dans les technologies hertziennes, l’opérateur a d’ores et déjà déployé plus de 150 clients en pré-standard WiMAX. L’Autorité de Régulation de Télécommunications a choisi de renouveler sa confiance à l’opérateur Altitude Telecom, en lui attribuant hier matin une licence nationale Boucle Locale Radio sur la bande des 3,5 Ghz.

L’opérateur normand est en effet le seul à avoir tenu ses engagements sur le marché de la BLR 26 Ghz ! Ce succès, qui lui avait permis d’initier une véritable percée sur le marché français des solutions IP (réseaux privés Virtuels et accès Internet haut débit) auprès des PME-PMI et Grands comptes, devrait être renforcé. Affaire à suivre.

( Atelier groupe BNP Paribas – 11/12/2003)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas