Amazon affiche 149 millions de dollars de bénéfices trimestriels, mais sa marge déçoit…

Par 03 février 2005
Mots-clés : Smart city

Pas si simple d'être leader. Même dans le commerce en ligne. Même lorsque l'on s'appelle Amazon et que votre chiffre d'affaires augmente de 31 % entre octobre et décembre 2004, en atteignant 2,54...

Pas si simple d'être leader. Même dans le commerce en ligne. Même lorsque l'on s'appelle Amazon et que votre chiffre d'affaires augmente de 31 % entre octobre et décembre 2004, en atteignant 2,54 milliards de dollars.

Pourquoi est-ce si difficile ? Parce que les sites de commerce en ligne se livrent une bataille sans merci sur les services et les prix, portés par un environnement de forte croissance (+65 %) lié à une très forte concurrence due à la facilité qu'ont les internautes à changer de boutique sur le Web. Plus de sourire commercial, ni de discours avenant. Ici, seul compte la clarté et la convivialité des interfaces, la qualité des produits, leur distribution et… leur prix !

Bien conscient de ces enjeux, les dirigeants d'Amazon ont privilégié au 4 ème trimestre 2004 l'amélioration de leurs services aux dépens de leur marge. Baisse des prix, prise en charge des frais de ports, système d'abonnement annuel avec livraison gratuite (79 dollars à l'année)… Autant d'avantages client qui ont fait passer la marge brut d'Amazon de 23,9 % au 4 ème trimestre 2003, à 23,1 % au 4 ème trimestre 2004.

Le bénéfice net trimestriel est tout de même au rendez-vous : 149 millions de dollars (hors éléments exceptionnels), contre 73,2 millions au 3 ème trimestre 2004. Pas si mal, malgré tout.

(Atelier groupe BNP Paribas - 03/02/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas