Amazon dégage 359 millions de dollars de bénéfices en 2005

Par 03 février 2006
Mots-clés : Future of Retail

Comme ses grands concurrents quelques jours plus tôt, Amazon déçoit les analystes. Au lieu des 3,08 milliards de dollars sur lesquels tablaient les analystes, le chiffre d'affaires atteint 2,98...

Comme ses grands concurrents quelques jours plus tôt, Amazon déçoit les analystes. Au lieu des 3,08 milliards de dollars sur lesquels tablaient les analystes, le chiffre d'affaires atteint 2,98 milliards de dollars, ce qui représente quand même une hausse de 17 %.
 
Amazon fait état, sur l'exercice 2005, d'un recul de 35 % de son bénéfice à 359 millions de dollars. Il faut dire qu'Amazon partait de haut étant donné que l'année précédente avait profité d'un gain exceptionnel. Les ventes du commerçant en ligne ont progressé de 22,6 % pour atteindre 8,4 milliards de dollars.
 
Les prévisions de la firme pour 2006 déçoivent les analystes, Amazon table sur une fourchette pour son chiffre d'affaires comprise entre 9,85 et 10,45 milliards de dollars. Dans le meilleur des cas, la croissance enregistrée en 2006 sera de 23 %.
 
Aujourd'hui, la concurrence s'est accrue pour Amazon. Les sites marchands purement Internet ne sont plus seuls sur le marché. Les enseignes comme Target ou Wal-Mart sont également de la partie avec des avantages pour le consommateur. Un produit acheté sur le site Internet de Wal-Mart pourra être rendu dans un magasin physique. Le consommateur pourra ainsi plus facilement se faire rembourser.
 
L'exemple de la Fnac est probant à cet égard. Le site Internet de la Fnac, qui n'était au début qu'une vitrine pour le magasin, génère des revenus très importants. Fnac.com est devenu la cinquième enseigne du groupe en terme de chiffre d'affaires. La croissance du magasin en ligne a atteint les 43 % en 2005 et son chiffre d'affaires s'élève à 189 millions de dollars.
 
Pour expliquer son succès, la Fnac parle d'ailleurs de son avantage compétitif par rapport aux sites marchands 100 % Internet. L'alliance entre les boutiques et le magasin virtuel est l'un des points forts de sa stratégie commerciale. Le consommateur peut rendre un CD acheté en ligne dans une boutique Fnac pour le changer ou obtenir le remboursement de son achat.
 
(Atelier groupe BNP Paribas - 03/02/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas