Amazon France sur le point de licencier les trois quarts de ses salariés

Par 29 juin 2004
Mots-clés : Smart city, Europe

Dans son édition de ce matin, le quotidien national français Libération dévoile les intentions du groupe américain Amazon concernant l’avenir de sa filiale française, basée à Guyancourt. Une...

Dans son édition de ce matin, le quotidien national français Libération dévoile les intentions du groupe américain Amazon concernant l’avenir de sa filiale française, basée à Guyancourt. Une cinquantaine de postes, sur les 70 aujourd’hui recensés, seraient ainsi supprimés.

Une partie des salariés concernés par cette mesure devraient être invités à rejoindre la filiale britannique du groupe, tandis que les autres se verront offrir des « conditions de départ généreuses », selon les propos de l’entreprise rapportés par Libération.

La quinzaine de salariés qui survivront à cette mesure seront relocalisés à Paris même, sur une surface beaucoup plus petite. Ils ne devraient pas être suivis par leur PDG, Thomas Lot, qui selon des employés d’Amazon France serait également concerné par cette vague de départs contraints.

(Atelier groupe BNP Paribas – 29/06/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas