Amazon, en meilleure santé financière, table sur l’archivage des livres

Par 23 juillet 2003

Amazon a fait état d’une perte réduite de moitié au deuxième trimestre 2003, s’élevant à 43 millions de dollars contre 94 millions au deuxième trimestre 2002. Spécialisé dans la vente de livres ...

Amazon a fait état d’une perte réduite de moitié au deuxième trimestre 2003, s’élevant à 43 millions de dollars contre 94 millions au deuxième trimestre 2002. Spécialisé dans la vente de livres, de musique et d’électronique grand public en ligne, Amazon a également augmenté son chiffre d’affaires, dépassant le milliard sur la même période. Le bénéfice par action, hors éléments exceptionnels, s’élève à 10 cents, lorsque les analystes en attendait 6.

Les promotions et les livraisons gratuites ont donc bien dopé les ventes, mais le groupe ne semble pas prêt de s’endormir sur ses lauriers. Selon le New York Times, le vendeur en ligne travaillerait avec les plus grands éditeurs au développement d’une base de données regroupant les textes de dizaines de milliers de livres. Ce projet, appelé Look Inside the Book II, permettrait aux utilisateurs de rechercher, par le biais d’un moteur de recherche, plusieurs ouvrages contenant certains mots clés.

Les papeterie Hamelin (marque Oxford et Super Conquérant), en France, travaille également à des innovations dans le domaine de l’écriture numérique susceptible d’intéresser le commerçant virtuel. Allié au fabricant suisse de périphérique pour PC Logitech, La société française tente de mettre au point un cahier numérique, baptisé Easybook, permettant de transférer ses écrits directement sur ordinateur. Rassemblant un cahier et un stylo optique, le dispositif devrait coûter 250 euros et sera commercialisé à la rentrée.

(Atelier groupe BNP Paribas – 23/07/03)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas