amBX généralise "l'irréalité augmentée" dans le jeu et le cinéma

Par 21 octobre 2008
Mots-clés : Future of Retail

La technologie rend plus immersive l'expérience de jeu en y ajoutant des lumières, des vibrations... Aujourd'hui vendue par une émanation de son incubateur, Philips, elle vise les secteurs des contenus vidéo et musicaux.

Capteurs de mouvements et écrans en 3D rendent déjà l'expérience de jeu plus réelle. La technologie amBX, développée initialement par les équipes de recherche de Philips, vise à la rendre totalement immersive. Ce, en proposant une expérience basée sur les sens. C'est-à-dire en ajoutant des effets réels au jeu : lumière, couleur, son, vibrations, souffles d'air. Chaque effet étant évidemment relié aux images qui défilent sur l'écran. Et ce qui est intéressant, c'est que la solution est désormais commercialisée par une émanation de l'incubateur sous le nom amBX UK Limited. Une initiative permise après l'entrée dans son capital de Prime Technology Ventures, une société de capital-investissement néerlandaise. Le but est de faire de la technologie un standard pour les secteurs des médias et du hardware.
Un standard pour les jeux, films et divertissements
Le système sera ainsi compatible avec les jeux, mais s'adaptera aussi sur des films, des clips musicaux ou encore des émissions de divertissement. Autre chose : Philips ne sera plus la seule compagnie qui pourra proposer amBX sous licence. La technologie sera proposée à d'autres sociétés qui pourront la pré-intégrer à leurs jeux et autres contenus. Techniquement, le système est constitué d'un logiciel et de plusieurs périphériques qui intègrent chacun les différents équipements permettant de stimuler les sens du joueur ou de téléspectateur. Le logiciel permettant à ce dernier de réagir en fonction des images et évènements qui surviennent sur l'écran. La solution était déjà proposée de plusieurs manières : aux fabricants, développeurs et producteurs de contenu pour qu'ils créent des jeux intégrant le dispositif sous licence.
Se créer ses propres effets
Mais aussi directement à l'utilisateur, afin qu'il puisse créer lui-même ses propres effets amBX. Après l'achat du package, les scripts peuvent être écrits, modifiés et échangés en ligne, souligne Philips. Et pour les amateurs qui ne souhaitent que profiter d'options de luminosité, le constructeur propose aussi un générateur qui s'installe sur le PC, et qui permet de créer certains effets sur les jeux que l'on possède déjà. Désormais, les mêmes options devraient être disponibles pour tous les contenus multimédias. Reste à savoir si cette standardisation de la technologie permettra d'en faire baisser le prix. Jusqu'à présent, les kits couraient de 200 pour le Starter à 400 dollars, pour une installation Premium.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas