AMD : nouvelle usine et réponse à Intel

Par 06 septembre 2005

AMD (Advanced Micro Device) devrait inaugurer courant octobre sur son site de Dresde, en Allemagne, sa troisième unité de production, destinée à la fabrication des processeurs dual-core (deux...

AMD (Advanced Micro Device) devrait inaugurer courant octobre sur son site de Dresde, en Allemagne, sa troisième unité de production, destinée à la fabrication des processeurs dual-core (deux processeurs en une seule puce). Par ailleurs, AMD a répondu dans un communiqué à la réaction d'Intel suite à la plainte déposée au tribunal de Delaware pour violation de la loi anti-trust.

Ce nouveau site sera destiné à la production de processeurs dual-core gravés à 65 nanomètres, qui devrait débuter en 2006. La finesse de gravure d'un processeur est un élément important : plus les circuits sont fins, moins ils produisent de chaleur. Avec une gravure à 65 nanomètres, AMD devrait en outre être en mesure de développer des architectures de processeur plus complexes.

AMD vient également de répondre à la réaction d'Intel dans l'affaire qui les oppose devant le tribunal fédéral du Delaware. AMD affirme qu'il ira jusqu'au bout de ses poursuites, renforcé dans sa conviction par le verdict rendu par la Commission japonnaise .

Dans son communiqué, AMD estime que la réaction de son adversaire "n'a rien de surprenant au vu de ce que Intel tente de dissimuler". "La conduite illicite d'Intel oblige les clients et les consommateurs à payer des sommes artificiellement élevées tout en limitant leur capacité à choisir les meilleurs produits disponibles".

AMD dit défendre une concurrence ouverte et se présente confiant devant la justice : "Nous sommes impatients de présenter nos preuves devant l'industrie et devant le monde entier. Mettons la vérité sur la table et laissons la justice faire son travail", a déclaré Thomas McCoy, responsable juridique d'AMD.

(Atelier groupe BNP Paribas - 06/09/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas