AMD porte plainte contre Intel pour abus de position dominante

Par 29 juin 2005

Le petit challenger Advanced Micro Devices (AMD) revient à la charge contre le leader de son secteur Intel. Le fabricant numéro un de microprocesseurs est aujourd'hui inquiété par une plainte de...

Le petit challenger Advanced Micro Devices (AMD) revient à la charge contre le leader de son secteur Intel. Le fabricant numéro un de microprocesseurs est aujourd'hui inquiété par une plainte de son concurrent, pour abus de position dominante. AMD l'accuse d'avoir exigé des relations commerciales d'exclusivité ou de quasi-exclusivité de 38 sociétés clientes.

12 fabricants d'ordinateurs, 12 détaillants et 9 distributeurs auraient ainsi signé des accords d'exclusivité pour profiter de remises importantes sur les prix des produits Intel. AMD cite notamment les noms de Hitachi, Gateway, Sony, Dell et Toshiba.

Avec des parts de marché qui s'amenuisent, pour tourner aujourd'hui autour de 15 %, contre 80 % pour Intel, AMD semble s'engouffrer dans la brèche des soucis que son concurrent a d'ores et déjà en Europe et au Japon. En octobre 2004, Bruxelles avait accusé quatre pays (France, Pays-Bas, Suède et Finlande) d'avoir favorisé Intel. Au niveau hexagonal, la Commission visait notamment une douzaine d'appels d'offres lancés par des collectivités locales ou des établissements publics.

Au Japon, les autorités anti-trust ont lancé en mars dernier un avertissement à Intel, lui rappelant la déloyauté de certaines pratiques commerciales : à savoir des réductions de 10 % sur ses produits à ses clients Hitachi, Toshiba, Sony et Fujitsu, à condition qu'ils s'engagent à avoir exclusivement recours à ses composants.

A l'époque, les autorités rappelaient qu'Intel ne respectait pas les lois antitrust au Japon depuis 2002. Des pratiques qui lui ont permis de dégager une part de marché de 90 % dans l'archipel , contre 78 % en 2003. Dans le même temps, la part de marché d'AMD est passée de 18 % en 2003 à 8 % en 2004 (chiffres IDC).

Bruxelles accuse quatre pays européens d'avoir favorisé Intel (14.10.2004)
Violation des lois antitrust au Japon : Intel se plie aux exigences des autorités (01.04.2005)
AMD réagit à l'affaire opposant Intel et les autorités japonaises (06.04.2005)

(Atelier groupe BNP Paribas - 29/06/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas