Amélioration sensible des résultats de Philips. Pour les neuf premiers

Par 24 octobre 1997
Mots-clés : Smart city

mois de 1997, Philips a dégagé un bénéfice de 1,87 milliard de florins (5,6 milliards de F) contre 804 millions pour l'exercice précédent. Sur le seul troisième trimestre, le bénéfice a été multipli...

mois de 1997, Philips a dégagé un bénéfice de 1,87 milliard de florins
(5,6 milliards de F) contre 804 millions pour l'exercice précédent. Sur le
seul troisième trimestre, le bénéfice a été multiplié par 6, passant de
123 à 721 millions de florins. Ces bons résultats proviennent
essentiellement des bonnes performances de la branche composants. Sur les
trois trimestres, le résultat d'exploitation des composants et
semi-conducteurs est passé de 1,2 à 1,7 milliard de florins "surtout grâce
aux semi-conducteurs". Le résultat d'exploitation de l'électronique grand
public (audio, TV, vidéo, téléphone) est passé, quant à lui, de - 10
millions à + 519 millions de florins. Le groupe a vendu, en un an, de
nombreuses activités comme ses participations dans Bang & Olufsen et dans
Grundig, ses activités de câblage, de cartes à puce. Restant toujours très
vague sur la stratégie que le groupe doit adopter dans les années à venir,
le vice-président du directoire, Dudley Eustace, a reconnu hier "nous
progressons, mais il n'est pas question de présenter des plans à moitié
prêts", tout en précisant que la porte restait ouverte à "des
joints-ventures et des acquisitions", mais "nous serons très prudents".
(Les Echos - La Tribune - 24/10/1997)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas