Améliorer le code pour entrer dans une nouvelle ère

Par 16 juillet 2007
Mots-clés : Digital Working

Pour passer d'une génération de mainframe à une autre, CapGemini a fait appel au système d'analyse du code - et de ses impacts - développé par Compuware...

Pour passer d'une génération de mainframe à une autre, CapGemini a fait appel au système d'analyse du code - et de ses impacts - développé par Compuware.
 
CapGemini faisait face à cinq grandes problématiques. La première était de "diminuer le coût global de possession des applications spécifiques", détailleFrançois Voillery, service delivery manager chez CapGemini. La seconde, d'optimiser les coûts de développement. La troisième, d'accélérer la détection des dysfonctionnements. Restait aussi, quatrième problématique, à identifier les problèmes et les risques. Sans oublier, cinquième et dernière problématique, l'augmentation de la production individuelle. La société de services a fait appel à Compuware et à sa solution. Celle-ci permet aussi bien d'obtenir une vue "Top Down" qu'une vue Bottom Up. Top Down parce qu'elle s'adresse aux responsables du système d'information et propose un affichage du code avec le diagnostic des anomalies.
 
Evaluer les possibilités de maintenance
 
Bottom Up car orientée développement du SI. La solution s'intéresse tout particulièrement à l'analyse d'impact. "Grâce à AMW, le développeur peut retrouver tous les liens entre les programmes et leurs copies et voir rapidement l’impact d’une modification de donnée dans un programme", estime François Voillery. Elle répond également aux besoins amenés par une analyse qualité, en étudiant chaque programme selon des critères de qualité afin d'évaluer leur "maintenabilité". En ce qui concerne l'utilisation de la plate-forme, chaque acteur devrait disposer d'un nombre de vues principales déterminé – 3 écrans pour le manager, 6 pour le chef de projet et 6 pour le développeur.
 
Suivre la progression du workflow de chargement
 
Si la plate-forme est utilisée par le développeur et le chef de projet, le qualiticien peut aussi y trouver son bonheur. Ce, pour la cartographie, la vérification de la qualité de code du patrimoine, l'évolution qualitative du SI et la définition du périmètre. Elle lui donne la possibilité de suivre la progression du workflow de chargement sur un tableau de bord. La réussite du déploiement a été rendu possible grâce à l'engagement du management et à la mise à disposition du temps nécessaire pour la conduite du changement. Pour CapGemini, ce type de plate-forme a permis le passage de témoin d'une génération Mainframe à une autre, mais aussi de prévoir cette migration d'un continent à un autre.
(Atelier groupe BNP Paribas – 16/07/2007)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas