L'américain Unidata rachète la start-up française O2 Technology. Créée

Par 09 septembre 1997
Mots-clés : Smart city, Europe

en 1990 pour industrialiser et commercialiser le système de gestion de base de données en technologie objet dans le cadre du groupement d'intérêt public Altaïr, 02 Technology enregistre une croissan...

en 1990 pour industrialiser et commercialiser le système de gestion de
base de données en technologie objet dans le cadre du groupement d'intérêt
public Altaïr, 02 Technology enregistre une croissance de 20 à 25 % par an
"mais cela est insuffisant" selon son président François Bancilhon. La
quarantaine de sociétés de capital-risque contactées pour entrer dans son
tour de table ayant toutes refusé, O2 Technology a cherché une autre
solution. Son partenaire technologique depuis deux ans, l'éditeur de bases
de données Unidata souhaitait racheter l'entreprise. Annoncé aujourd'hui,
ce rachat devrait se faire par échange d'actions. Le capital d'02
Technology est actuellement détenu par l'Inria (42 %), Bull (20 %),
Siemens (15 %) Financière de Brienne (11 %), le personnel et les
fondateurs (12%). Unidata, de son côté, propose des outils de logiciels
pour la gestion des bases de données en mode relationnel, marché dominé
par Oracle. Alors que la gestion des bases de données s'oriente de plus en
plus vers la technologie objet, la fusion des équipes de recherche et
développement et des forces de vente va permettre un meilleur
positionnement de cette nouvelle entité. "Depuis plus de deux ans que nous
travaillons avec 02 Technology, nous avons réussi à intégrer nos
technologies respectives pour créer un nouveau type de serveur universel
orienté objet. Et l'équipe d'O2 possède une expérience considérable dans
ce domaine". Unidata emploiera après la fusion 430 personnes et réalisera
un chiffre d'affaires de 60 millions de dollars en 1997, la plaçant ainsi
parmi les tous premiers acteurs du marché des bases de données objet.
(La Tribune - 09/09/1997)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas