Les Américains et les Français veulent utiliser leur tablette au travail

Par 09 février 2012
homme heureux

Alors que les salariés sont demandeurs, les entreprises commencent à reconsidérer l'intégration d'appareils personnels aux processus de travail.

 

Les tablettes, bientôt plus populaires que les ordiphones en entreprise ? Cisco a récemment mené une enquête sur la demande de tablettes en entreprise, plus spécifiquement dans le contexte du phénomène du Bring your own device (BYOD), et sur la manière dont les responsables technologiques abordent ce défi. Cette étude, réalisée aux États-Unis, en France, au Canada, en Espagne, au Royaume-Uni et en Allemagne, montre que, pour trois demandes de smartphone, il y a une demande de tablette. Reste que l'étude montre qu'un grand nombre d'entreprises européennes et américaines sont toujours réticentes à cette idée. 51% des personnes interrogées ont déclaré que le nombre de travailleurs qui apportent leurs outils personnels au travail est en augmentation, mais 48% ont ajouté que leur entreprise était contre la mise en œuvre d'une telle politique. Malgré cela, 57% ont déclaré que les employés utilisent leurs appareils personnels, sans autorisation de leur employeur.

Une demande différente selon les pays et les fonctions

La plus forte demande pour les tablettes (21% des travailleurs) est enregistrée aux États-Unis et en France. Aux États-Unis, les demandes proviennent essentiellement de cadres dirigeants (38%). On dit des travailleurs espagnols qu'ils sont ceux qui espèrent le plus voir l'adoption des tablettes en entreprise. Dans les autres pays, ce sont les forces de vente qui sont les plus susceptibles de demander une tablette, avec 21% des demandes. Ce taux est cependant plus élevé pour les vendeurs allemands dont 31% demandent une tablette. Alors qu'il est de coutume de dire que les États-Unis mènent l'adoption du BYOD, l'enquête montre que ce sont aussi les responsables IT américains qui se préoccupent le plus de la politique en cette matière, avec 75% d'entre eux demandant la mise en place de nouvelles règles pour des raisons de sécurité.

Se détourner de projets plus importants ?

Si les travailleurs souhaitent intégrer l'usage des tablettes à l'entreprise, les problèmes de sécurité continuent de préoccuper les responsables technologiques. Globalement, 44% des personnes interrogées déclarent que les efforts requis pour la mise en place de stratégies d'apport de son appareil personnel détournent le secteur IT d'autres projets. 64% ont déclaré qu'en cas de perte par l'employé de son appareil, l'accès aux serveurs de l'entreprise représenterait un « problème grave ». En cas d'implémentation dans leur entreprise, 48% des responsables estiment que l'accès aux applications professionnelles devrait être limité, pour tous les employés, mais aussi que l'accès à des applications personnalisées serait bénéfique pour leur entreprise. Globalement, les responsables IT estiment que les mails, le partage de documents, la gestion des incidents et la synchronisation avec le desktop doivent être organisés. 

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas