Amérique et Asie, berceaux des nouvelles destinations de l'externalisation

Par 10 octobre 2008

Les nouvelles villes classées dans le "Global Emerging Outsourcing Cities" viennent uniquement des continents américain et asiatique.

Tous les ans, la société de conseil en investissement Tholons établit un classement des villes émergentes dans le domaine de l'externalisation. Il concerne aussi bien l'outsourcing de l'informatique (ITO) que des processus métiers (BPO). Ce "Top 50" voit arriver neuf nouvelles têtes. Quatre sont issues d'Amérique, les cinq autres d'Asie. Quezon (Philippines) et Toronto (Canada anglophone) déboulent directement à la 21e et à la 22e place. La brésilienne Rio de Janeiro arrive après, elle-même suivie de Mexico, Jaipur (Inde), Singapour, Chengdu (Chine), Guadalajara (Mexique) et Mandaluyong.
Trois villes de MEA
A l'issu de ce classement, Plus d'un tiers de villes couronnées proviennent d'Asie, un peu moins de 30% d'Europe, un quart du continent Amérique et 6% de la zone Moyen-Orient-Afrique. Dans cette zone, les trois villes en question sont Accra au Ghana, Johannesburg en Afrique du Sud et Le Caire, en Egypte. Certaines cités ont fortement progressé entre 2007 et 2008. On peut citer Pékin et Shanghai en Chine, mais aussi Prague en Tchéquie et Pasig aux Philippines. Dans ce Global Emerging Outsourcing Cities version 2008, on apprend aussi que certaines villes perdent de la vitesse en termes d'attractivité : Halifax aux Etats-Unis (-13 places).
La qualité de vie est prise en compte
Mais aussi la populeuse Glasgow (-12) Colombo au Sri Lanka (- 12 également) et San Antonio en Californie (-8). À noter qu'en sus de ces 50 villes, Tholons établit un classement supérieur avec huit villes (cinq en 2007). Six de ce classement sont indiennes, une est issue des philippines (Makati) et une d'Europe (Dublin). Tholons a effectué son tri en utilisant 6 critères contenant eux-mêmes 15 sous catégories. Les six critères en questions sont : taille et qualité de la masse salariale, catalyseurs d'affaires, coûts, infrastructures, profil de risque et qualité de la vie.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas