Amérique Latine : engouement pour les services données sur mobiles

Par 09 juin 2008
Mots-clés : Digital Working

Les habitants de la région s'apprêtent à accéder massivement aux services non vocaux sur leurs téléphones portables. Une croissance annoncée qui réjouit les opérateurs.

L'Amérique latine va se mettre petit à petit aux services mobiles hors voix. Une étude de Juniper Research prévoit en effet que les revenus dus à la data mobile vont passer de moins de 9 milliards de dollars en 2008 à plus de 23 milliards de dollars en 2013. Le facteur principal mis en avant par le rapport : l'adoption croissante des services mobiles, texte en particulier, par les latino-américains. Reste que cette expansion dépend de la baisse des prix de ces services pour les consommateurs, qui restent aujourd'hui peu attractifs. Windsor Holden, auteur de l'étude en est persuadé.
Faiblesse des infrastructures
"Les tarifs pratiqués par les opérateurs et appliqués aux vidéos mobiles, jeux en ligne et autres navigateurs sur mobile ont été dissuasifs". De plus, les services non voix ne sont pas très développés dans la région. "Bien que nous ayons observé une hausse des inscriptions aux services mobiles ces trois dernières années, l'Amérique latine reste à la traîne en ce qui concerne l'adoption de services non voix, même en ce qui concerne les SMS", affirme Windsor Holden. Il explique ainsi que les infrastructures dans la région ont pendant longtemps rendue difficile l'interopérabilité, ce qui a retardé l'adoption massive des rich medias.
550 millions d'utilisateurs
Autant de données qui n'empêchent pourtant pas les chiffres du secteur de se montrer optimistes. Les enquêteurs prévoient en effet que les prix baisseront dans les cinq années à venir. Ceci étant en partie dû au boom des services multimédias sur mobile, porté par le lancement de la 3G par les opérateurs latino américains. Par ailleurs, le marché devrait s'agrandir : ainsi, on prévoit que le nombre d'utilisateurs mobiles passera de plus de quatre cents millions aujourd'hui à plus de cinq cents cinquante millions en 2013.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas