Amino s’appuie sur le big data pour aider le patient à trouver son spécialiste

Par 28 octobre 2015
Amino

La toute jeune plate-forme de santé propose une interface intuitive pour trouver un professionnel correspondant à ses besoins.

En quittant son entreprise, il y a quelques années, David Vivero s’est trouvé contraint de prendre une assurance santé individuelle. Pour ce jeune entrepreneur atteint d’une maladie héréditaire, les choses ont vite tourné au calvaire face à un système de santé américain réputé pour sa complexité. Trouver un médecin bénéficiant d’une expertise concernant cette maladie en particulier, dans la bonne zone géographique, obtenir une assurance, s’assurer qu’elle soit compatible avec le médecin choisi… Autant de variables susceptibles de transformer la recherche de soins en un parcours du combattant. Le jeune diplômé d’Harvard a alors décidé de construire lui-même l’outil dont il aurait aimé bénéficier. Le fruit de son travail s'intitule Amino, une plate-forme de santé en ligne brassant d’importantes quantités de données pour guider le patient dans la recherche d’un professionnel de santé correspondant à ses critères. « Notre solution est entièrement basée sur le big data, hautement personnalisée, et ne contient aucune publicité. » affirme David Vivero. « Nous espérons ainsi aider les patients à faire leur choix en leur proposant des résultats personnalisés et non biaisés. Il s’agit en quelque sorte de combiner la richesse de l’information disponible en ligne avec la confiance que l’on accorderait aux recommandations d’un proche. »

Rendre les données facilement exploitables par l’utilisateur

Arrivé sur le site, le patient commence par répondre à quelques questions simples : maladie pour laquelle il souhaite consulter, sexe, âge, adresse, distance maximale qu’il serait prêt à parcourir pour se rendre chez un médecin, police d’assurance, etc. Une fois ces informations remplies, l’algorithme d’Amino puise dans la base de données du site, qui recense la quasi totalité des médecins américains, pour dresser une liste de professionnels remplissant les différents critères. Pour chacun d’entre eux, une petite fiche indique le nombre de patients atteints du même syndrome traités au cours des dernières années, les diplômes obtenus, et autres informations attestant de sa fiabilité. Il est ensuite possible de prendre directement rendez-vous avec le médecin de son choix sans quitter le site, ni décrocher son téléphone. « Nous ne nous contentons pas de rassembler, traiter et organiser les données, nous faisons en sorte de procurer à l’utilisateur une interface simple d’accès lui permettant d’en tirer le meilleur parti. » affirme David.

Le big data au service de la santé

Entre la création de l’entreprise, il y a environ deux ans, et le lancement du site à la mi octobre, David et son équipe ont bien sûr épluché et traité un nombre considérable de données, tirées de l’expérience de 188 millions d’américains, mais aussi effectué de nombreux sondages auprès de patients afin de mieux cerner leurs besoins, les interrogeant notamment sur la terminologie qu’ils emploient vis à vis du monde médical, leur manière de communiquer sur des questions de santé complexes, afin de rendre le moteur de recherche le plus performant et précis possible. Amino a pour l’heure levé 20 millions de dollars de financements auprès de différents investisseurs. Souvent montré du doigt pour sa complexité et ses nombreuses lacunes, notamment face à ceux des autres pays développés, le système de santé américain peut actuellement compter sur un grand nombre de start-ups qui visent à améliorer l’expérience des patients. L’Atelier évoquait ainsi récemment la start-up Wellthy, qui aide les proches des personnes âgées dans leur quotidien.

 

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas