[L'Amphi] Cozycloud amplifie la personnalisation du cloud via l’opensource

Par 15 novembre 2013
Cozycloud

La startup Cozycloud permet à tout un chacun de mettre en place un cloud individuel afin de pouvoir complètement contrôler l'accès à nos données personnelles.

Parmi les finalistes du Trophée Startup Numérique 2013 organisé par l'incubateur Télécom & Management SudParis Entrepreneurs, se trouvait cette année Cozycloud, startup créée et dirigée par Benjamin André, diplômé de l’ENSIMAG et Frank Rousseau, diplômé de l'UPMC, qui propose un service permettant aux clients de créer leur propre Cloud. Mais si la mention du Cloud n'apparait pas particulièrement innovante, c'est justement de par le fait que les services de gestion et de stockage de données à distance se sont tant développés et tant systématisés au sein des habitudes professionnelles comme personnelles que l'approche suivie par Cozycloud est particulièrement intéressante. En effet, dans la lignée de la culture opensource, cette startup permet, à partir de leur site, de télécharger et créer en quelques minutes un Cloud uniquement personnel. Cozycloud part ainsi du constat que les services de Cloud, tels qu'ils sont disponibles aujourd'hui, deviennent de moins en moins personnel au fur et à mesure que l'utilisateur perd le contrôle de ses données.

PaaS

Le système Cozycloud n'est pas seulement un espace où stocker ses documents mais justement, à la différence des services existants, une plate-forme complète ou stocker l'intégralité de ses données. La startup propose ainsi en opensource les outils permettant au client, s'il le souhaite, de créer ses propres applications ou de choisir parmi celles proposées afin de mettre en place un écosystème personnel selon son utilisation. Dans la pratique, chaque utilisateur dispose d'un serveur personnel et unique, ainsi toutes les données et applications sont concentrées et à même d'interagir entre elles. "L'idée est partie d'un service similaire que j'avais créé afin de pouvoir centraliser mes données bancaires et y accéder plus simplement [...]" ceci partait du constat que les services de Cloud existants rendait l'accès aux informations de plus en plus complexes de par l'organisation en silo" explique Benjamin André. La différence notoire que propose Cozycloud tient ainsi à la capacité qu'ont les données et les applications à fonctionner en collaboration, sans friction au sein d’un environnement Cloud. C'est ainsi un système de Platform-as-a-Service (PaaS) : les différentes applications utilisables traitent de cette façon les mêmes données pour en extraire des utilisations différentes.

Le nouveau PC

Ce que Benjamin André appelle avec humour “le nouveau PC”, c'est le Personal Cloud. La startup permet ainsi, du fait que chaque utilisateur ait accès à son propre serveur unique et dédié, de pouvoir supprimer son Cloud. Ce qui démontre en réalité une protection nettement plus importante des informations qui y sont stockées, justement car le serveur est uniquement personnel. C'est cette repersonnalisation du Cloud qui permet à Cozycloud de se démarquer des différentes offres existantes, sélectionné notamment par Mozilla pour leur incubateur webfwd. Si la plate-forme fonctionne déjà, c'est sur le nombre d'applications différentes et la capacité de stockage que l'équipe de Benjamin André se concentre, "Notre but est de pouvoir accélérer le développement de notre produit en en renforcant la structure afin de positionner dans un futur proche Cozycloud comme la première plate-forme OM."

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas