Des anciens cadres de Palm veulent concurrencer la Game Boy de Nintendo

Par 06 mai 2003
Mots-clés : Future of Retail

La société Tapwave a été fondée en 2001 par l’ancien vice-président du développement des produits Palm à l’échelle mondiale, Peng Lim, et l’ex-vice-président de la gestion des produits Palm, Byron...

La société Tapwave a été fondée en 2001 par l’ancien vice-président du développement des produits Palm à l’échelle mondiale, Peng Lim, et l’ex-vice-président de la gestion des produits Palm, Byron Connell. Les deux anciens cadres du fabricant d’assistants personnels Palm, respectivement PDG et vice-président du marketing dans leur nouvelle société, ont dévoilé un appareil nomade nommé Helix. Cet appareil, qui a pour vocation de détrôner les Game Boy Advance et Advance SP de Nintendo, combine les fonctions de console de jeu vidéo, de lecteur de musique et d’agenda à partir du système d’exploitation Palm. Les sociétés ATI Technologies, Sony, Motorola et Yamaha serait partenaires techniques du projet, tandis qu’Activision, Infogrammes et Midway Games, partenaires dans l’édition de jeux vidéos, auraient accordé les droits de licence de leur meilleurs jeux. Helix vise les 18-34 ans qui ont fini d’exploiter les capacités des Game Boy, et devrait bénéficier d’un regain d’activité du marché de la portabilité, plombé depuis dix ans par l’hégémonie de Nintendo. Nokia serait lui aussi en train de fabriquer un téléphone portable combinant des fonctions de jeu vidéo. Tapwave affirme cependant que la palette de couleurs de sa console sera largement supérieure à celle de ses concurrents, et que la résolution d’écran sera plus fine. Elle permettra par ailleurs d’écouter des fichiers musicaux en format MP3 et de visionner des photographies, et profitera d’une gamme d’applications liées à Palm OS. (Atelier groupe BNP Paribas – 06/05/03)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas