Anonymizer lance un logiciel pour contourner la censure chinoise

Par 04 avril 2006 2 commentaires

Cacher son identité sur Internet, c'est-à-dire masquer son adresse IP, est désormais possible. Anonymizer vient d'annoncer le lancement d'un nouveau système spécialement conçu pour permettre aux...

Cacher son identité sur Internet, c'est-à-dire masquer son adresse IP, est désormais possible. Anonymizer vient d'annoncer le lancement d'un nouveau système spécialement conçu pour permettre aux internautes chinois de contourner les règles de la censure gouvernementale.
 
La société Anonymizer est connue pour ses solutions payantes de surf anonyme et de sauvegarde de la vie privée sur le Net. Leur dernière initiative, téléchargeable sur le site xifuchun.com, est gratuite et fonctionne uniquement pour les résidents de la Chine qui fourniront leur courriel et leur adresse IP. La même solution existe aussi pour l'Iran.
 
La technologie utilisée par Anonymizer est proche de celle d'un proxy. Le logiciel masque l'IP originale du client pour en modifier son apparence et induire les traceurs en erreur. Ce programme, "Opération : Anti-Censorship", permettra ainsi aux internautes chinois de devenir invisible sur le Net et ainsi de surfer en contournant les filtres de censure installés par les autorités chinoises.
 
Ce pare-feu gouvernemental a pour rôle de bloquer plusieurs sites Internet qui s'opposent aux lois et à la politique chinoise. L'URL de téléchargement du programme devra d'ailleurs lui-même changer régulièrement d'adresse pour contourner les blocages des filtres chinois. C'est pourquoi les utilisateurs devront laisser leur mail afin d'être tenu au courant des mises à jour et surtout des changements d'adresse du site.
 
Ne bénéficiant bien entendu d'aucune publicité, Anonymizer compte sur le bouche à oreille afin de diffuser son logiciel. Lance Cottrel, le président et responsable technique du programme a déjà annoncé "qu'après l'Iran et la Chine nous allons proposer ce service gratuit dans d'autres pays", afin de "faire du web un terrain de jeu libre pour tous, même pour les pays souffrant d'un régime autoritaire."
 

 
 (Atelier groupe BNP Paribas -04/04/2006 )

Haut de page

2 Commentaires

je suis fatigue de rester en chine

Soumis par balou (non vérifié) - le 08 mai 2008 à 18h59

merci pour tout je souhaite que des autre gens en profitent

Soumis par freeman7777 (non vérifié) - le 19 septembre 2008 à 03h54

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas