AOL aurait perdu un million d’abonnés en un an

Par 05 juin 2003

American Online, le premier fournisseur d’accès à Internet (FAI) au monde, avec 35 millions d’abonnés, aurait subi un grand nombre de défections de ses clients en l’espace d’un an. Le Washington ...

American Online, le premier fournisseur d’accès à Internet (FAI) au monde, avec 35 millions d’abonnés, aurait subi un grand nombre de défections de ses clients en l’espace d’un an. Le Washington Post de mercredi dernier avance même le chiffre d’un million d’abonnés qui aurait résilié leur contrat pour choisir une offre concurrente, soit environ 3 % des clients d’AOL.

La division Internet du géant de la communication AOL Time Warner subit une concurrence féroce de FAI bas débit, comme NetZero ou Juno, et une discrète guerre des prix engagée par des câblo-opérateurs comme Verizon qui propose des offres d’accès haut débit à des tarifs moins élevés qu’AOL.

Le directeur financier d’AOL Time Warner, Wayne Pace, a déclaré dans la semaine que les abonnements Internet bas débit s’érodaient « un peu plus rapidement que prévu ». Un analyste de First Albany Corporation, Youssef Squali, cité par le Washington Post, affirme que le groupe aurait perdu 700 000 abonnés sur les 26 millions qu’American Online compte aux Etats-Unis depuis le début de 2003.

Par ailleurs, cet expert estime que la moitié des abonnés haut débit d’AOL qui quittent le premier FAI mondial le font pour une offre haut débit concurrente. 20 % d’entre eux se laissent séduire par une offre bas débit bon marché. En comparaison, NetZero est passé de 1,6 million de clients en janvier 2003 à 2,4 millions d’abonnés actuellement.

(Atelier groupe BNP Paribas – 05/06/03)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas