AOL France préfère Google à Exalead

Par 16 mars 2007
Mots-clés : Future of Retail

Selon Les Echos, AOL France, qui utilisait depuis cinq ans le moteur de recherche français Exalead pour les requêtes effectuées sur son site, vient de passer le relais à Google. Le portail Internet a en effet préféré ne pas renouveler le contrat qui...

Selon Les Echos, AOL France, qui utilisait depuis cinq ans le moteur de recherche français Exalead pour les requêtes effectuées sur son site, vient de passer le relais à Google. Le portail Internet a en effet préféré ne pas renouveler le contrat qui le liait à la société française.
 
Cette désaffection n'est pas à imputer à un manque d'efficacité de la part d'Exalead, mais à la volonté du groupe AOL de concentrer les technologies utilisées par ses filiales dans le monde. D'où le choix de Google, déjà reconnu comme moteur de recherche de nombreux sites d'AOL, pour l'interface française.
 
Cette initiative est un coup dur pour Exalead, qui comptait AOL France parmi ses principaux clients. De plus, la société, impliquée dans le projet de moteur européen Quaero, doit également faire face ces derniers temps à plusieurs difficultés qui empêchent le déploiement du nouveau moteur.
 
Exalead est cependant loin de perdre pied ! En plus d'avoir levé récemment 12 millions d'euros pour se développer à l'international, l'entreprise, souligne François Bourdoncle, p-dg d'Exalead, dans des propos rapportés par Les Echos, vient "de signer un contrat du même genre avec le portail hollandais Ilse Media".
 

(Atelier groupe BNP Paribas – 16/03/2007)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas