AOL et Microsoft s'unissent contre le spam français

Par 05 février 2004
Mots-clés : Smart city, Europe

Face à l'ampleur du phénomène du spam, qui envahit à 60% les messageries électroniques des internautes, AOL et Microsoft ont décidé de coopérer dans un certain nombre de domaines pour combattre...

Face à l’ampleur du phénomène du spam, qui envahit à 60 % les messageries électroniques des internautes, AOL et Microsoft ont décidé de coopérer dans un certain nombre de domaines pour combattre le fléau des courriers indésirables dans l’Hexagone. Déjà, sur le plan international, les deux acteurs travaillent ensemble depuis avril 2003, échangeant sur les nouvelles techniques développées par les spammeurs et partagent leur expertise sur la protection anti-spam de leurs serveurs.
La nouveauté, en France, est qu’AOL et Microsoft aient décidé d’entamer des actions judiciaires contre des auteurs de spams français, convaincus que des condamnations de spammeurs dissuaderont d’utiliser le courrier électronique comme outil de prospection commerciale massive en France. Déjà, les deux ont intenté un procès contre une société civile du Sud de la France, dont l’activité se développe grâce à l’envoi de centaines de milliers de spams, depuis une adresse Hotmail et grâce à une connexion Internet AOL.
Les deux fournisseurs en appellent, dans cette affaire, au soutien de la CNIL (Commission Nationale Informatique et Libertés) et de l’AFA (Association des Fournisseurs d’Accès) - à laquelle les spams de la société de vente par correspondance en question avaient été signalés - mais aussi des internautes. Par ailleurs, AOL et Microsoft ont réitéré leur soutien au projet d’un nouvel examen au Sénat de la Loi sur l’Economie Numérique, pour durcir le cadre réglementaire contre les spammeurs.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas