AOL prend au sérieux la menace des offres gratuites.

Par 21 juin 1999
Mots-clés : Digital Working

Face à la prolifération d'offres gratuites au Royaume Uni, AOL UK, filiale du groupe américain et de l'allemand Bertelsmann, vient d'annoncer officiellement qu'elle envisageait de lancer un service ...

Face à la prolifération d'offres gratuites au Royaume Uni, AOL UK, filiale
du groupe américain et de l'allemand Bertelsmann, vient d'annoncer
officiellement qu'elle envisageait de lancer un service gratuit
"probablement dans les trois ou quatre semaines à venir".
Comptant plus de 900 000 abonnés avant le lancement du service gratuit
FreeServe par le distributeur britannique Dixons en début d'année, AOL UK
a donc décidé de contre attaquer.
Avec aujourd'hui plus de 1 million d'abonnés à son service FreeServe,
Dixons doit faire face à une concurrence de plus en plus nombreuse. BSkyB,
l'opérateur de télécoms BT et la chaîne de supermarchés Tesco ont en effet
lancé leurs propres services d'accès à l'Internet gratuit au cours de ces
dernières semaines.
Aucun détail n'a pour l'instant été communiqué par AOL UK sur les
conditions de sa future offre gratuite.
(Les Echos - 22/06/1999)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas