L’API, nouvelle ambition pour les entreprises ?

Par 17 septembre 2013 Laisser un commentaire
API

Les nouveaux mouvements comme le BYOD, l’innovation collaborative ou tout simplement les usages issus des smartphones entrainent un besoin accru en termes d’interface de programmation.

L’API, acronyme d’Application Programming Interface, est une façade par laquelle un logiciel offre des services à un autre logiciel. En fournissant une porte d’accès à des fonctionnalités communes, l’API permet à des applications de se connecter et de communiquer entre elles. La démocratisation du Cloud ou des usages mobiles impliquent nécessairement de développer des applications à la demande requérant des accès tant internes qu’externes et sur tous types de supports. Ainsi, selon une étude de Layer 7 Technologies, société spécialisée dans la gestion et la sécurisation des API du groupe CA technologies, plus de 85% des entreprises utiliseront des API afin de connecter leurs applications internes ou externes. « Nous utilisons des API tous les jours (…) Des milliards d'API sont exécutées au quotidien et ce chiffre est amené à progresser avec la prolifération des objets connectés à Internet », analyse Dimitri Sirota, Vice-Président en charge de la sécurité chez CA Technologies et co-fondateur de Layer 7.

Mobilité, cloud et besoins en communication plébiscités

Le management des API n’est pas tout à fait un sujet nouveau puisque sur 140 responsables des systèmes d'information en entreprise interrogés pour l’étude, plus de 43 % affirment que leur entreprise a déjà mis en place un programme de gestion des API. De plus, 27 % annoncent qu'un tel programme sera lancé dans l’année à venir. Les nouvelles technologies et nouveaux usages sont parties prenantes de ce phénomène. En effet, 72% des personnes interrogées déclarent que la mobilité rend nécessaire la mise en place d’un programme de management des API suivi de près par l’intégration avec le cloud (67,6%).  A l’ère de l’intelligence collective, l’ouverture aux partenaires figure également à la proue des préoccupations. En effet, près de 70% des DSI envisagent la connectivité aux partenaires via les API et plus de la moitié des sondés sont en faveur du développement d’écosystèmes de développeurs externes. « La mobilité, le Cloud, le Big Data et l’Internet des objets constituent de formidables opportunités (…) pour la croissance des APIs », s’enthousiasme Dimitri Sirota.

La sécurité comme enjeu

Si l’accession par des sources externes à certaines données provoque des attentes, les risques quant à la protection de ces données s’en trouvent accrus. Les DSI ne s’y trompent pas. Plus de la moitié d’entre eux considère comme crucial la protection des données et leur confidentialité. Aussi, malgré la progression des solutions de cloud computing, 55,1% des sondés déclarent préférer une solution interne. Toutefois, les déploiements hybrides (à la fois dans le cloud et interne) trouvent un large écho. « De plus en plus d'entreprises découvrent l'importance des API dans la mise en œuvre d’un système d’information hybride et ouvert », déclare Gaël Kergot, Directeur des Solutions de Sécurité chez CA Technologies. Néanmoins, l’obstacle sécuritaire ne devrait pas enrayer le déploiement de solutions d’API : « Les entreprises réalisent que leur croissance dépend de leur capacité à déployer, gérer et sécuriser les API en interne ou avec leurs partenaires (…), le besoin en matière d’API n’a jamais été aussi pressant ». La gestion des API, secteur d’avenir donc.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas