Appel au boycott du portable en Italie

Par 15 juillet 2004
Mots-clés : Smart city, Moyen-Orient, Europe

Voilà qui devient une vraie manie : pour protester contre des prix qu’ils jugent prohibitifs ou exagérés, les utilisateurs de téléphones portables sont appelés par des associations de...

Voilà qui devient une vraie manie : pour protester contre des prix qu’ils jugent prohibitifs ou exagérés, les utilisateurs de téléphones portables sont appelés par des associations de consommateurs à boycotter momentanément les communications mobiles. En France, l’UFC-Que choisir appelait par exemple les consommateurs au boycott total des SMS le 9 mai dernier, avec un succès mitigé (voir notre article du 05.05.2004). Au Liban, syndicats professionnels et associations de consommateurs ont réclamé à l’unisson un boycott généralisé des téléphones portables – qui doit avoir lieu aujourd’hui – pour protester contre des tarifs jugés exorbitants (voir notre article du 08.07.2004). Et puis, c’est maintenant au tour de l’Italie et de ses associations de consommateurs de publier des conseils visant à observer de manière optimale un boycott de la téléphonie mobile aujourd’hui entre 12h et 14h. Elles ont ainsi appelé les utilisateurs à programmer une alarme sur leur portable aujourd’hui peu avant midi, pour ne pas oublier d’éteindre leur téléphone, et leur demandent d’utiliser un appareil fixe pour leurs communications urgentes. (Atelier groupe BNP Paribas – 15/07/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas