Appel d'offres dans le haut débit : France Télécom poursuit la région Limousin

Par 23 mars 2005
Mots-clés : Smart city, Europe

Le 23 décembre 2004, le conseil régional du Limousin choisissait le groupement Axione - Sogetrel pour concevoir et gérer le service public haut et très haut débit dans...

Le 23 décembre 2004, le conseil régional du Limousin choisissait le groupement Axione - Sogetrel pour concevoir et gérer le service public haut et très haut débit dans la région. Son objectif ? Construire un réseau tout à fait actif entre l'automne 2005 et la fin 2006, afin de pouvoir desservir la totalité des communes de la région en haut débit.

Axione-Sogetrel avait été choisi par la région suite à un appel d'offres auquel avaient également répondu Neuf Telecom et France Télécom. L'opérateur historique n'a pas vraiment apprécié d'être évincé de la sorte, et vient de déposer un recours pour contester le choix du conseil régional devant le tribunal administratif de Limoges.

Selon France Télécom, le choix d'Axione-Sogetrel aurait été biaisé par l'absence, au moment du vote, de trois élus et par l'entremise d'un futur salarié du groupement, conseillant alors le conseil régional au sein du cabinet OPM Consulting. Du côté de la région, on plaide que la proposition de France Télécom consistait à utiliser son réseau en propre tout en construisant un réseau parallèle à cette première infrastructure. Une proposition qui ne correspondait pas au cahier des charges du projet.

Suite à la plainte de France Télécom, quels sont les risques courus par le haut débit dans le Limousin ? Le tribunal pourrait accorder des dommages et intérêts à l'opérateur historique. Pire : il pourrait réclamer l'annulation du contrat passé entre la région et le groupement. Qu'à cela ne tienne, la procédure sera longue, et le conseil régional ne va pas s'en laisser conter : les travaux sont prêts à commencer !

(Atelier groupe BNP Paribas - 23/03/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas