Appels internationaux : l'Europe lance un site web pour inciter à la transparence sur les tarifs

Par 06 octobre 2005
Mots-clés : Smart city, Europe

Viviane Reding, membre de la Commission chargée de la Société de l'information et des Médias, l'avait promis en juillet, la Commission européenne l'a fait. En se rendant sur le site ...

Viviane Reding, membre de la Commission chargée de la Société de l'information et des Médias, l'avait promis en juillet, la Commission européenne l'a fait. En se rendant sur le site http://europa.eu.int/information_society/roaming , l'abonné européen peu accéder aux tarifs en vigueur chez son opérateur pour les appels internationaux.

"Pour bien se défendre, le consommateur doit être bien informé", a déclaré Mme Reding. Et c'est à cette logique que répond le lancement par la Commission européenne (CE) de son nouveau site web. On pourra y trouver des exemples de tarifs même si les tarifs opérés par tous les opérateurs des 25 Etats membres ne seront pas listés. Le site permettra un accès à une information plus détaillée mais également des liens directs vers les pages donnant la totalité des tarifs.

Les coordonnées des points de contact pour les réclamations et les plaintes potentielles seront aussi mises en ligne. Par un effort de transparence, la CE espère engendrer une baisse des prix ou un accès plus facile à l'information chez les opérateurs de téléphonie mobile.

Depuis l'annonce du lancement du site, une évolution a été ressentie. Les tarifs publiés sur le site ne prennent pas en compte les forfaits qui sont disponibles. SFR propose par exemple l'option gratuite "Eurocall" qui donne droit à 15 % de réduction vers des opérateurs membres du réseau Vodafone.

SFR a également lancé hier le "Vodafone Passport", annoncé depuis le mois dernier. "Les appels passés depuis l'un des 17 réseaux Vodafone sont facturés au même prix que les appels passés en France au-delà du forfait, à savoir de 15 (pour les entreprises) à 34 centimes la minute, avec un coût de connexion unique de 1€ à 2,2€ par appel en fonction de la zone d'émission", d'après le communiqué de l'opérateur.

Le site devrait être mis à jour tous les six mois. La CE espère qu'il permettra la mise en place d'une concurrence réelle. D'après le Groupe des Régulateurs Européens qui tente d'assurer la cohérence des règles à travers l'Europe, "les prix de détail sont actuellement très élevés dans que cela soit clairement justifié".

(Atelier groupe BNP Paribas- 06/10/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas