Apple et Cisco prennent chacun une participation dans le capital d'Akamai.

Par 20 août 1999

Start-up créée en mai 1998 par un professeur du MIT et l'un de ses élèves, dirigée depuis avril par George Conrades, un ancien d'IBM, Akamai propose une réponse à l'encombrement sur Internet ralenti...

Start-up créée en mai 1998 par un professeur du MIT et l'un de ses élèves,
dirigée depuis avril par George Conrades, un ancien d'IBM, Akamai propose
une réponse à l'encombrement sur Internet ralentissant la diffusion et la
consultation d'informations. La société définit les points de congestion
sur le réseau, duplique les contenus les plus recherchés vers les serveurs
locaux et les achemine par la voie jugée comme la plus rapide sur le web.
Plus de 900 serveurs reliés à Internet, installés dans quinze pays,
redistribuent le contenu des sites web les plus visités.
Des sites comme Yahoo!, CNN Interactive ou encore Apple utilisent déjà son
service baptisé "FreeFlow". Des fournisseurs d'accès, notamment en Asie et
aux Etats-Unis, ont également signé des contrats avec cette jeune société.
En juin dernier, Apple a pris 5 % du capital pour 12,5 millions de
dollars. Cisco vient à son tour d'acquérir ce mois-ci 4 % du capital pour
49 millions de dollars.
(Christine Weissrock - 20/08/1999)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas