Apple doit une fière chandelle à son iPod !

Par 15 janvier 2004
Mots-clés : Future of Retail

Après l'annonce des résultats exceptionnels d'Intel, c'est au tour du constructeur Apple de profiter de son heure de gloire. Le groupe a en effet annoncé un bénéfice net de 63 millions de...

Après l’annonce des résultats exceptionnels d’Intel, c’est au tour du constructeur Apple de profiter de son heure de gloire. Le groupe a en effet annoncé un bénéfice net de 63 millions de dollars, au-delà des plus grandes espérances des analystes. Un retour dans le vert remarqué, alors qu’Apple enregistrait sur la même période il y a un an une perte nette de 8 millions de dollars.

Aucun doute sur l’identité de la star de ce succès : c’est bien le lecteur numérique d’Apple, l’iPod, dont 733.000 unités ont été vendues ce trimestre, soit une hausse de 235 % par rapport aux ventes du premier trimestre 2002/2003. A titre de comparaison, Apple a vendu 829.000 unités Macintosh, soit 12 % de plus qu’à la même période l’an dernier.

Pour rester dans le domaine musical, l’iTunes Music Store, lancé l’année dernière pour booster les ventes de l’iPod, vend aujourd’hui plus de 2 millions de chansons par semaine, et remporte 70 % des ventes autorisées de musique en ligne.

Pour le prochain trimestre, Apple table sur un chiffre d’affaires supérieur à 1,8 milliard de dollars, et sur une croissance à deux chiffres de ses bénéfices.

( Atelier groupe BNP Paribas –15/01/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas