Applicasa fait preuve de solidarité envers ses sœurs start-up

Par 21 février 2012
Deux mains sur fond blanc

Développer une application sur un serveur coute cher ! Mais un fournisseur de solution, Applicasa, a décidé d'y donner accès gratuitement pour encourager l'innovation des start-up. Un cadeau ? Oui, mais pas sans arrière pensée...

"Nous sommes une start-up, donc nous comprenons à quel point les choses peuvent être difficiles" pour créer une start-up, explique Lior Malenboim, CEO d'Applicasa, la solution de serveur pour les développeurs d'applications. Et d'ajouter : "Nous voulons donner quelque chose en retour à la communauté, et Start-App est notre façon d'aider".

De loin, on pourrait trouver l'idée charmante. Et pour cause, Start-App est un programme lancé par Applicasa pour encourager l'innovation, le développement d'application. Car Applicasa, pour soutenir ses consœurs, offrira tout à fait gratuitement un serveur permettant de développer des applications. Pourquoi ? Parce qu'ils savent "que le développement sur serveur est l'une des parties les plus longues et coûteuses de tout développement d'application mobile".

Et à y regarder de plus près, on tombe sous le charme. Une gamme d'outils complète qui comprend la création de bases de données simples, des requêtes personnalisées, un CMS complet pour la gestion des mises à jour, le déploiement d'une version beta, les notifications en push, la... à en donner le tournis ! Tout ça, pour rien ? La belle affaire !

En effet, le principe est vraiment intéressant puisque les start-up rencontrent souvent des problèmes de financement pour se lancer. Il n'en demeure pas moins qu'il sert également à la visibilité de l'entreprise

- Oui mais..., murmure le vendeur
- Mais ? rétorque la start-up
- C'est que, c'est que c'est gratuit jusqu'à 100 000 téléchargements...
- Ah, et après ?
- Oh, après ! Vous êtes au bon endroit, notre produit permet tout de même de construire l'application, sur le serveur, en moins de 10 minutes !
- Et après les 100 000 téléchargements ?
- Et moins de dix minutes, c'est peu, non ?
- Oui, c'est peu. Mais après ?
- Oh, après, eh bien, vous passez à un forfait - il tousse - commençant à 199 dollars par mois...
- Ah, oui, 199 dollars par mois pour commencer...
- Oui, mais ca n'est qu'une fraction du cout annuel d'une solution sur serveur.

Vous l'utilisiez ? J'en suis fort aise. Eh bien, payez maintenant. Et ils eurent beaucoup de revenus.

Reste que si l'on n'est pas de mauvaise foi, on comprendra que le geste est utile pour se lancer. Mais que derrière l'arbre de la charité, se cache toujours un animal intéressé.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas