L’application Nexar détecte les mauvais conducteurs environnants

Par 04 juillet 2016
La start-up Nexar repère les mauvais conducteurs

Pour améliorer la sécurité routière, la start-up Nexar transforme le smartphone en caméra embarquée intelligente et repère mauvais conducteurs et autres dangers.

La mortalité routière est en hausse en France métropolitaine d’après l’observatoire national interministériel de la sécurité routière. Pour lutter contre ce fléau, plusieurs initiatives technologiques ont récemment vu le jour. L’application smartphone Nexar en développent certaines. Jusqu’ici la start-up fondée en 2015 permettait aux automobilistes de recueillir des preuves en cas d’accident, grâce aux données collectées par les capteurs du téléphone portable. Pour cela, Nexar ne transforme pas simplement le smartphone en caméra embarquée mais utilise tous les capteurs pour comprendre la route. Les plaques d’immatriculation, trajectoires des voitures et signalisations sont ainsi identifiées par l’application qui sait ainsi si l’automobiliste freine sèchement ou est impliqué dans un accrochage. Une fonctionnalité utile pour les assurances.

 

 

Dans les mois à venir, la jeune pousse prévoit d’utiliser ces données pour reconnaître et noter les mauvais conducteurs en retenant les numéros de plaque d’immatriculation, une méthode autorisée aux Etats-Unis. Son ambition ? Créer un réseau pour notifier les utilisateurs en cas de danger potentiel sur la route. Qu’il s’agisse d’obstacles ou de conducteurs à éviter.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas