Les applications de m-santé bénéfiques au secteur pharmaceutique

Par 09 décembre 2010
des applications de santé

Développer des services de santé sur mobile améliore la communication que les groupes pharmaceutiques entretiennent aussi bien avec leur clientèle qu'avec l'écosystème médical.

Les entreprises spécialisées dans le développement de médicaments seront capable d’échanger  directement avec plus de 500 millions de mobinautes d'ici à 2015, révèle le rapport de Research2Guidance. Le smartphone deviendra alors - après la télévision et l'ordinateur - le troisième outil dont se serviront les patients ou les clients pour communiquer avec ces professionnels du secteur médical. Ce qui fait des applications de m-santé une opportunité en terme de communication, selon le cabinet d’étude. Comment ? Ces services mobiles, apportés en complément des produits pharmaceutiques, aideraient les entreprises à différencier leurs produits.

Une valeur concurrentielle et complémentaire aux produits pharmaceutiques

Par exemple, en apportant un suivi précis et quotidien de la prise médicamenteuse. Tandis que celles destinées au suivi des patients, "pourrait grâce à un système d'abonnement représenter un nouveau revenu pour le secteur", envisagent les spécialistes. Autre avantage des applications de m-santé : elles représentent un canal d'échange direct entre le patient et son pharmacien, et peuvent aider ce dernier à comprendre les habitudes médicamenteuses d'une personne, telle que la manière de prendre un traitement et le moment. Les bénéfices potentiels ne sont pas réservés aux fournisseurs.

Une nouvelle communication entre les différents professionnels de santé

Les patients pourraient également en tirer avantage. "Des informations comme la posologie ou les contre indications pourraient améliorer l'utilisation et les bienfaits d'une prescription pharmaceutique", ajoutent les auteurs du rapport. Autre point important : les applications peuvent également améliorer l'échange d'information entre les professionnels de la pharmacie et les médecins. "Une communication essentielle mais jusqu'à présent très coûteuse en terme de marketing", soulignent-ils. Avant d'ajouter : "communiquer directement avec les médecins par le biais d'une application serait un bon moyen de créer de nouvelles relations entre les différents professionnels de santé".

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas