Applications médicales : une confiance en hausse chez les médecins

Par 17 août 2015
applications médicales

Si l'usage des applications médicales reste restreint parmi les professionnels, ceux-ci ont pleinement conscience de l'évolution que cela apporte et de la nécessité de se mettre à la page.

72 % des médecins interrogés dans une étude Ipsos Healthcare expliquent avoir déjà recommandé une application médicale, un forum ou un wearable à un de leurs patients. Un chiffre important quand on sait que cette étude se concentre principalement sur trois pays européens que sont la France, l'Allemagne et le Royaume-Uni. Plus intéressant encore, ils seraient 4 sur 5 à estimer que ce genre de rapport entre technologie et soins est loin de n'être qu'une simple tendance. Ils sont d'ailleurs 25 % à dire que ce type d'applications sera directement intégré dans le traitement dans le futur.

Toutefois, malgré ces constatations, la méfiance reste de mise sur le rôle précis que pourront avoir les technologies dans le circuit médical. Les médecins interrogés sont ainsi 13 % à penser que les technologies mobiles remplaceront les examens de routine chez les patients ayant des maladies chroniques. Et seuls 15 % pensent que les applications de santé ou de fitness permettront aux patients d'être plus assidus dans la prise de médicaments.

Enfin, un point est mis sur la place des laboratoires pharmaceutiques dans le développement de telles technologies. Ainsi, l'étude révèle une méfiance des généralistes quant à ce type de structures. Ils sont 40 % à ne pas faire confiance à une application développée par un laboratoire pharmaceutique contre seulement 24 % par une start-up.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas