Pour les applications mobiles, DeviceAnywhere est tous les téléphones

Par 05 juin 2009

Le fournisseur commercialise auprès des développeurs un service de tests applicatifs. Les essais se font sur de vrais téléphones, mais commandés à distance.

Avec DeviceAnywhere, les créateurs de solutions pour appareils nomades n'ont plus besoin de posséder les téléphones portables, smartphone ou PDA. Ceux-ci sont stockés physiquement chez ce fournisseur. Pour cela ils ont deux solutions : télécharger un studio virtuel qui offre un contrôle sur un portable entreposé chez DeviceAnywhere. Ou se connecter sur le site avec un navigateur pour accéder à sa plate-forme de test. Le développeur a juste à charger l'application développée sur les serveurs proposés avec le service.
Une plate-forme téléchargeable et en hébergée en SaaS
Elle est ensuite envoyée sur les appareils connectés audit serveur. Le système vérifie alors sa compatibilité avec les différents portables. Les développeurs supervisent le processus depuis leur écran. La version professionnelle autorise le test simultané et automatique d'une application sur tous les portables hébergés par l'entreprise. Et offre des rapports de résultats. Selon DeviceAnywhere, le développement d'applications se heurtait jusqu'à présent aux problèmes du nombre de combinés existants sur le marché et à celui de la prolifération des réseaux gérés par les opérateurs.
Plusieurs versions au choix
Les services ainsi testés reçoivent une certification de fonctionnement. Pour faciliter les tests, le service est utilisable par plusieurs personnes simultanément. La solution est compatible avec de nombreux opérateurs dans le monde dont le Canada, ou la France. L'entreprise fait partie des dix entreprises retenues dans le cadre du concours organisé par la GSM Association. Pour ceux qui souhaitent compléter leurs tests, Gomez propose déjà aux développeurs de sites mobiles de vérifier comment leur interface apparaîtra sur l'écran des différents modèles de téléphones.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas