AppURL veut relier le contenu des applications mobiles entre elles

Par 12 août 2013 Laisser un commentaire
applications reliées entre elles

Un générateur ouvert de liens profonds accélère la convergence entre le web et les applications mobile.

Alors qu'une étude récente d’ABIResearch estime à 56 milliards le nombre d'applications mobile téléchargées en 2013, le contenu de ces applications reste encore majoritairement cloisonné. Si certains réseaux sociaux comme Twitter et ses liens profonds pour ses Twitter Cards ont déjà expérimenté une certaine intégration, il n'existe pas de système universel et ouvert. Pour pallier ce manque le moteur de recherche d'applications Quixey a mis au point un générateur de liens profonds permettant ainsi de relier le contenu des applications entre elles et au reste du web.

Un système de liens profonds reliant les applications entre elles et avec le reste du web

AppURL propose un double service rendant le contenu des applications plus fluide: générer un lien URL associé à une application et rendre cette application en retour compatible avec d'autres liens. Ces liens construits sur le modèle hypertexte permettent ainsi de passer directement d'une application à l'autre, par d'exemple d'un profil Facebook à une critique de restaurant sur Yelp, sans passer par une interface médiatrice. Ce changement permet une intégration des applications au reste du web "http", ainsi en cliquant sur un lien APPURL depuis un smartphone l'utilisateur peut directement accéder au contenu de l'application ou à une boite de téléchargement si celle-ci n'est pas encore installée sur l'appareil. Les applications sont donc reliées entre appareils et plate-formes dans une dynamique fluide. Cette double génération en lien profond et URL est appelée à remplir une fonction vitale pour l'écosystème digital selon le fondateur d’AppURLTomer Kagan.

Un langage commun pour optimiser la recherche d'applications

AppURL ne vise pas à monétiser ce service de génération de liens profonds et URL, le site met à la disposition des développeurs une documentation permettant d'utiliser le même code pour développer leurs propres liens. L'objectif est ainsi de développer au plus vite un codage commun limitant la discontinuité entre les différents types de contenu web. Comme l'explique Tomer Kagan "Les compagnies n'ont pas à développer chacune leur propre système. Il faut instaurer une solution universelle qui bénéficie à tous." Le développement généralisé de ces liens intégrant les applications au reste du web pourra accélérer le développement de moteurs de recherche performants et hybrides, indexant le contenu web traditionnel et les applications mobiles.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas