Après le smartphone, le kissphone !

Par 13 septembre 2011
kissphone

Et vous pensiez que vous pouviez déjà tout faire avec votre téléphone portable...?

Effectuer des appels, aller sur interne ou commander des produits, tout cela et bien plus encore est déjà possible sur n'importe quel smartphone. Visiblement, ce n'est toujours pas assez pour Fabian Hemmert, un chercheur en design à l'Université des Arts de Berlin.

Selon lui, les mobiles actuels n'utilisent pas assez nos cinq sens. " Ils sont excellents pour l'échange d'information (texte, vidéo, paroles...) mais ils ne procurent aucune sensation de promiscuité." D'où son idée de développer des smartphones capables d'apporter un semblant... d'intimité à nos conversations... Ses prototypes peuvent transmettre la pression, le souffle et même un baiser. Oui, vous avez bien lu. Un baiser par téléphones interposés.

Un capteur de salive sur le portable de votre correspondant et une éponge humide motorisée appuyant sur une fine membrane sur votre propre cellulaire et le tour est joué. L'appareil pourrait même faire la différence entre un simple bécot et un bisou bien baveux. Charmant... On en viendrait presque à regretter nos petits smileys innocents.

Mais rassurez-vous, le projet risque de ne pas aboutir avant un certain temps. Fabian Hemmert a profité de la conférence Mobile HCI à Stockholm pour présenter ces échantillons. Et l'accueil s'est révélé pour le moins mitigé. " Répugnant ", " dégoûtant ", " inquiétant " ou encore " dérangeant ", voici quelques qualificatifs employés par les participants de cet évènement en Suède. Les pontes du mobile européen seraient-ils moins ouverts d'esprit que notre artiste / chercheur berlinois ?

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas