En Asie, les logiciels deviennent aussi des services

Par 19 juin 2009

Le marché des logiciels accessibles via le web (SaaS) est en pleine croissance dans la zone Asie/Pacifique. La dématérialisation y apparaît comme une solution pour entretenir l'innovation en temps de crise.

Après l’Amérique et l’Europe, le marché des SaaS – software as a service – explose en Asie. Selon le rapport de l’analyste IDC « Asie/Pacifique (Japon exclu) le marché des logiciels SaaS taille et prévision 2009-20013 » ce marché croît six fois plus vite que celui des logiciels physiques. D’après l’étude, le marché atteindra 300 millions de dollars en 2009 soit une progression de près de 20 % par rapport à l’année précédente.
Une technologie appréciée par les entreprises.
La croissance est conduite par les applications financières, de gestion des ressources humaines et de relation client, cette dernière représente près d’un tiers du marché. Selon Sheila Lam, chef analyste de marché chez IDC pour la zone Asie « Les entreprises sont très enclines à développer la technologie SaaS en raison des contraintes budgétaires qui deviennent de plus en plus importantes ».  En effet, faut il le rappeler, cette technologie limite les coûts de production et de maintenance des logiciels.
Un marché porté par les puissants.
Cette technique est également utilisée par les entreprises pour tester une nouvelle application avant d’entreprendre des investissements plus importants. Ainsi les SaaS apparaissent comme une solution  pour entretenir la croissance en limitant les coûts. Avec près de la moitié des parts marché, l’Australie domine dans la région Asie Pacifique. Elle est suivie par la Chine qui en représente un tiers. Le rapport note également que l’Inde avec un taux de croissance prévisionnel moyen de plus de 40 %  apparaît comme le futur eldorado pour les fournisseurs de logiciels en tant que services d’ici 5 ans.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas